SNUipp-FSU des Hauts de Seine
http://92.snuipp.fr/spip.php?article6180
Cri d’alerte chez les enseignant.es : tous.tes en grève le 6 avril
jeudi, 25 mars 2021
/ Elisa Raducanu

Le ministre de l’Education Nationale ne cherche même pas à cacher le mépris qu’il a pour les écoles et le corps enseignant. Il se targue d’avoir réussi à maintenir les écoles ouvertes, mais à quel prix ? Au prix de la santé de ses personnels, au prix de nos conditions de travail, au prix du sens de notre métier.

Un grand nombre de collègues exprime sa souffrance au travail, due à la gestion de la crise :

- des protocoles sanitaires qui changent et qui manquent de cohérence et de réalité.

- une pénurie de remplaçant.es qui devient ingérable.

- des masques sur lesquels il y a des doutes en permanence, et qui sont très inconfortables dans une profession qui doit parler toute la journée.

- un port du masque et des gestes barrière difficiles à faire appliquer aux élèves.

- une pression et une culpabilisation de la hiérarchie, qui s’ajoute à un manque de soutien.

- une charge de travail très alourdie par la gestion de la crise, notamment pour les directrices et les directeurs.

- la solitude devant l’inquiétude des familles.

Puisque le ministère fait le choix de rester sourd aux demandes des enseignant.es (plan d’urgence pour l’école, masques chirurgicaux pour les élèves et les personnels, fermeture des classes au premier cas positif, soutien des équipes...), les SNUipp-FSU 92, 75, 77, 78, 91, 92, 93, 94 appellent les collègues d’Ile de France à se mettre en grève pour exprimer leur colère et exiger d’être écouté.es.

Communiqué de presse des 8 SNUipp-FSU IDF :

PDF - 111.1 ko
CP_ecoles_idf_virus_mars_2021

Lettre explicative aux familles

Word - 26 ko
lettre aux parents grève 6 avril

Déclaration d’intention de grève, à envoyer à l’IEN, via la boite mail professionnelle, au plus tard le vendredi 2 avril, minuit.

Word - 29.5 ko
declaration_intention_greve_06-04
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.