www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 décembre 2021

Nouveau protocole et distanciel : réagir avec le SNUipp-FSU 92

Le SNUipp-FSU 92 s’adresse à la Directrice académique afin au sujet des assouplissements du protocole sanitaire dans ce contexte de flambée épidémiologique. Le syndicat rappelle également qu’il n’est pas possible d’assurer simultanément l’enseignement en classe et la continuité pédagogique à distance.

Lettre à la DASEN, également envoyée à tous·tes les IEN

Objet : nouveau protocole sanitaire

Madame la Directrice Académique,

Alors que le pays entre dans une 5e vague épidémique fulgurante et que le variant Omicron fait son apparition, le ministre de l’Education nationale a décidé d’engager un allégement du protocole sanitaire. Le SNUipp-FSU lui demande solennellement de revenir à la règle protectrice en vigueur jusqu’à présent, la fermeture de la classe durant une semaine suite à un cas positif. Alors que le dernier point sanitaire montrait un taux jamais atteint d’élèves de primaire positifs au Covid, cette décision est déraisonnable.

Par ailleurs, la mise à jour de la Foire aux questions précise dorénavant qu’en l’absence de présentation d’un test négatif les élèves « bénéficient de l’apprentissage à distance ». Or, les enseignant·es des écoles ne peuvent en même temps accueillir les élèves au fil de l’eau sur présentation d’un test négatif et maintenir le lien scolaire avec les autres élèves restés chez eux. Nous lui demandons donc de supprimer cette mention de la Foire aux questions qui n’a de sens que si l’ensemble de la classe est à distance.

Depuis le début de la crise sanitaire, c’est la conscience professionnelle des enseignant·es et leur attachement au service public d’éducation qui a permis, justement, de maintenir le lien avec les élèves et les familles, malgré le manque de moyens et l’impréparation, malgré l’indigence des outils proposés, et au détriment de leur vie de famille et de leur santé. Il n’est pas acceptable d’annoncer aux parents que leurs enfants bénéficieront de l’apprentissage à distance s’ils sont à l’isolement, alors que les enseignant·es seront dans le même temps en classe, avec les élèves présents.

Le SNUipp-FSU 92 vous informe que nous appelons nos collègues à bien évidemment privilégier la classe « en présentiel » au maintien de ce lien scolaire. Nous serons attentifs à ce qu’aucune pression ne s’exerce sur les enseignant·es.

Nous tenons également à vous alerter quant à l’épuisement des directrices et directeurs. Encore une fois, elles et ils se sont retrouvé.es, seul.es, sans l’accompagnement de leur hiérarchie, pour gérer la semaine en cours avec une FAQ parue le 26 novembre, et comme à chaque fois des annonces ministérielle dans les médias qui ne font qu’ajouter à l’incompréhension et aux demandes pressantes des parents. La situation dans les écoles devient de plus en plus tendue. Ce sont toujours eux·elles qui devront prévenir les parents dès qu’un cas est confirmé, qui devront aussi gérer les départs des élèves, les inquiétudes des familles. Il·elles devront ensuite gérer les retours, vérifier que les élèves cas contact pas encore partis ne croisent pas les élèves avec test négatifs de retour, tandis que d’autres cas positifs pourront se déclarer... Tout cela en assurant également la classe pour la majorité d’entre eux et elles.

Nous vous rappelons que le nouveau protocole doit se mettre progressivement en application et que les écoles ont pour cela jusqu’au 6 décembre.

Enfin, la FAQ a été modifiée sans aucune information préalable : l’apparition de trois cas confirmés parmi les élèves (issus de fratries différentes) dans une période de 7 jours conduit à la fermeture de la classe pour une durée de 7 jours. Nous vous demandons d’en diffuser l’information.

Nous vous prions de croire, Madame la Directrice Académique, en notre profond attachement au service public d’éducation.

Lettre aux parents modifiable, à distribuer à l’extérieur de l’école uniquement

Zip - 490.4 ko
lettre_aux_parents

Pour alerter, signaler un épuisement professionnel, des conditions de travail dégradées

- Remplir le registre SST (Sécurité et Santé au Travail) de votre école, scanner et envoyer la fiche à votre IEN et au CHSCT (Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail) : chsctd-sec-92@ac-versailles.fr

- Envoyer un courrier "droit d’alerte" à votre IEN, à la DASEN (ce.ia92.cabinet@ac-versailles.fr) en mettant le SNUipp-FSU 92 en copie

- Contacter le médecin des personnels : ce.ia92.medecindespersonnels@ac-versailles.fr

- Contacter la psychologue du travail : ce.psychologuedutravail@ac-versailles.fr et 01 30 83 52 02

Pour aller plus loin

Que faire en cas d’absence non remplacée ?

FaQ Covid : l’analyse du SNUipp-FSU

COVID : tous les voyants au rouge

Distanciel et protocole : revenir à la raison

Agir d’urgence pour endiguer l’épidémie

Sanitaire : le terrain doit être entendu

 

38 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.