SNUipp-FSU des Hauts de Seine
http://92.snuipp.fr/spip.php?article3954
CAPD clôture du mouvement du 27/09 : compte-rendu
jeudi, 27 septembre 2018
/ Elisa Raducanu

Déclaration préalable du SNUipp-FSU92

PDF - 579.8 ko
déclaration préalable CAPD 27 septembre

Réponses de la DASEN à la déclaration préalable

- Dysfonctionnements dans les opérations du mouvement : La DASEN reconnait que cette année a été extrêmement difficile en termes de mouvement, avec des conséquences sur tous les personnels. Elle affirme que la division du 1er degré a été complètement réorganisée pour permettre d’améliorer la gestion du personnel.

- Relation de la DSDEN aux enseignants : en raison des difficultés de la D1D, la communication a été erratique. La DASEN reconnait qu’il y a des progrès à faire sur la communication avec les enseignants. Elle nous a assurés de son engagement. Elle nous dit tenir compte de nos remarques et essayer d’améliorer les choses.

- Relation des enseignants avec le gestionnaire individuel : pour le moment, la DSDEN ne dispose d’aucun moyen de supervision et dit que des solutions doivent être trouvées pour que les enseignants puissent bénéficier des services de gestion de leur carrière quoiqu’il arrive. Si un collègue n’a pas de réponse de son gestionnaire 15 jours après avoir envoyé un mail sur i-prof, il doit contacter la division du 1er degré (ce.ia92.d1d@ac-versailles.fr)

- Nous avons exprimé le fait que la confiance était rompue entre la direction académique et les enseignants et avons demandé que la DASEN adresse un courrier à tous les enseignants. La DASEN a accédé à notre demande et va s’adresser à l’ensemble des enseignants pour expliquer les dysfonctionnements et les réorganisations envisagées pour que cela s’améliore.

-  Évaluations nationales CP/CE1 : la DASEN est rentrée dans une discussion politique, rappelant les bienfaits de l’évaluation et de la formation et tenant son rôle de directrice académique demandant aux enseignants de respecter les directives ministérielles. Nous avons rappelé que pour nous, cette discussion n’a pas lieu d’être en CAPD puisqu’elle est éminemment politique et que nous maintenons auprès des enseignants notre consigne syndicale de réappropriation des évaluations et de non-remontées des résultats. Pour le moment, la DASEN n’a pas parlé de sanction ni de pression.

Ordre du jour

- Situations problématiques : Nous sommes intervenus sur les problématiques dont les collègues nous avaient part (pas d’affectation, affectation erronée, poste encore vacant, révision d’affectation...

- Brigades jusqu’au 31/12 : une réunion sera organisée l’année prochaine à la pré-rentrée. La DASEN reconnait le cafouillage qu’il y a eu pour les enseignants qui n’ont pas encore été affectés. Pour la DASEN, ils doivent effectuer les remplacements qui leur sont donnés. Nous avons bien rappelé que ce ne sont pas les consignes qui avaient été données début septembre et avons fait confirmer que les enseignants qui ont refusé les remplacements n’auront aucune sanction. La direction académique nous a indiqué que les 15 enseignants restant à ce jour affectés comme brigades provisoires seront affectés aujourd’hui.

Questions diverses

-  Interface pour les entretiens de carrière (SIAE) : le logiciel est en train d’être mis à jour. Les enseignants pourront voir d’ici une dizaine de jours s’ils sont éligibles à l’entretien de carrière. Pour les collègues n’ayant pas bénéficié d’un entretien de carrière l’an dernier alors qu’ils auraient du ou n’ayant pas eu les compte-rendu, l’ancien rapport d’inspection sera pris en compte. La DASEN a indiqué que ces enseignants seront traités avec bienveillance, pour ne pas être lésés par la situation. Nous invitons les collègues dans ces situations à nous contacter. Nous serons très vigilants sur ces situations lors de la CAPD des promotions.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.