SNUipp-FSU des Hauts de Seine
http://92.snuipp.fr/spip.php?article2716
Compte-rendu du conseil départemental de formation (CDF) du mardi 7 mars 2017
mercredi, 8 mars 2017

Lire la déclaration préalable du SNUipp-FSU 92 (ci-dessous)

PDF - 79.5 ko
déclaration CDF 7 mars

Stages pour l’année 2015/2016 : un bilan catastrophique.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 266 places offertes au total (pour environ 8 000 enseignants dans le département), seulement 210 attribuées, beaucoup de stages ne faisant pas le plein. Au final seuls 126 enseignants ont effectivement pu bénéficier de leur stage. Plusieurs stages ont été annulés par manque de remplaçants mais aussi suite aux évènements dramatiques survenu en novembre 2015.

Nous sommes intervenus pour dire que l’administration devait s’interroger sur le fait que plus de 20% des places de stages soient restées vacantes. Pour le SNUipp-FSU92, c’est à la fois le contenu des formations qui ne correspond pas à la demande et aux besoins des enseignants, ainsi que le format de stage très court.

Cahier des charges 2017

Nous avons demandé le retour des stages longs qui permettent une véritable disponibilité pour se former. Enfin, nous avons dénoncé le manque de moyens, en termes de remplaçants, accordés à la formation continue.

L’année de stagiaire

Nous sommes aussi intervenus longuement sur la question de l’organisation de l’année de stagiaire en rappelant que le fait que les lauréats du concours soient directement placés en responsabilité de classe à 50% ne permet pas la mise en place d’une véritable formation. Nous avons rappelé que pour le SNUipp-FSU, l’entrée dans le métier doit être progressive et que les premiers temps en responsabilité doivent se faire au cours de stages cadrés dans le temps, préparés en amont et avec un retour sur la pratique après le stage.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.