www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Début de carrière - Stagiaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 décembre 2009

Stages remplacés par des étudiants

Plus nous serons nombreux à dire NON, moins la hiérarchie pourra imposer ses choix !

N’hésitez pas à nous envoyer le double de votre lettre et à nous contacter en cas de pressions hiérarchiques.

Dans le cadre de la réforme du recrutement et de la formation des enseignants, le gouvernement a choisi de mettre en place, dès cette année, dans l’urgence et l’improvisation, des stages en responsabilité pour les étudiants préparant le concours.

L’absence d’accompagnement et de préparation de ces stages, d’articulation et d’intégration dans la formation, pose problèmes aux étudiants comme aux écoles.

Le SNUipp92 appelle les collègues à faire connaître à l’administration les raisons qui motivent leur décision de ne pas laisser la responsabilité de leur classe à des étudiants. En PJ deux modèles de lettres. N’oubliez pas de nous en envoyer une copie.

Word - 23 ko
Modèle stages au plan de formation
Word - 23 ko
Modèle stage circonscription

Cela concerne déjà le remplacement de 3 stages de formation continue qui était inscrit au Plan de Formation Départemental. Lors de la CAPD, nous avions déjà dit notre désapprobation de ce dispositif (changement de la durée et des dates des stages, remplacement par des étudiants et non plus des PE2). Nous avions obtenu que l’administration laisse la possibilité aux collègues retenus sur ces stages de refuser de partir et avions appelé les collègues à exprimer les raisons de leur choix.
Aujourd’hui, ce sont les IEN qui font des appels d’offre, plus ou moins appuyés, pour que des collègues laissent leur classe en responsabilité aux étudiants PE1 pour 15 jours afin de mettre en place des projets particuliers dans les écoles. Et cela sans double-commande ni suivi approprié. C’est inadmissible ! Nos classes et nos élèves ne sont pas des terrains d’expérimentation. Si en effet nos écoles ont besoin de personnels supplémentaires, ce sont des enseignants dont nous avons besoin.

Le SNUipp s’oppose à ces dérives préjudiciables au service public, tant pour les élèves que pour les personnels. Il demande à nouveau l’abandon de cette réforme ainsi que le retrait des textes d’application déjà publiés.

 

15 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.