www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 novembre 2009

Réunion directeurs : mercredi 18 novembre

Pour les collègues qui n’ont pas pu assister aux réunions du lundi 19 octobre

Des collègues directeurs, n’étant pas remplacés, nous ont fait part de leur difficulté à se libérer de leur classe pour assister à la réunion du lundi 19 octobre après-midi.
Comme nous souhaitons rencontrer le plus de collègues exerçant dans tous types d’école, nous invitons les collègues n’ayant pas pu participer aux précédentes réunions à venir nombreux le :

Mercredi 18 novembre
de 14h à 16h
à la section du SNUipp 92
3, bis rue Waldeck Rochet
Nanterre (RER Nanterre-ville)

Pour rappel, texte de la convocation à la dernière réunion :

Le SNUipp a toujours eu comme souhait de ne pas dissocier direction et fonctionnement d’école pour associer toute la profession à la réflexion, pourtant, aujourd’hui, il s’adresse spécifiquement aux directeurs.

Les tâches des directeurs se sont certes alourdies, ses responsabilités aussi, mais son rôle a basculé l’an dernier.
Trois exemples parmi d’autres. Le directeur est devenu celui qui doit mettre en place et organiser l’aide personnalisée, celui qui doit remplir et valider Base élèves à des dates fixées, il est aussi le seul à pouvoir faire remonter avec sa clé OTP les résultats des évaluations nationales. Les seules réponses proposées à ce jour pour ceux qui ont émis des interrogations, des doutes, pour ceux qui ont refusé totalement ou partiellement de mettre en application ces injonctions sont la culpabilisation, les pressions et les menaces de sanctions.

Après une année de « mise en bouche », celle qui suit risque fort d’accentuer la mise au pas et de voir les directrices et directeurs d’école encore plus contraints d’imposer aux équipes des mesures à appliquer sans discussion, en un mot de faire des directeurs un rouage supplémentaire de la hiérarchie. Qu’en est-il de la spécificité de nos écoles, de leur diversité, de notre fonctionnement au sein d’une équipe ? Isolé, le directeur est fragile. Les équipes sont fatiguées et laissent parfois le directeur seul face au vent mauvais, alors que se profile à l’horizon les EPEP.
Il faut donc prendre le temps de nous réunir, de dialoguer ensemble sur le devenir de cette fonction, du rôle que l’on veut faire jouer aux directeurs et plus généralement de l’école qu’on nous propose et de ce que nous voulons.

Nous retrouver ensemble, en dehors du regard institutionnel, nous permettra d’anticiper des réponses collectives face aux pressions auxquelles nous ne tarderons pas à être confrontés cette année.

Si nous ne prenons pas aujourd’hui ce temps de dialogue, d’anticipation, de réflexion collective, il sera sans doute difficile d’être encore ensemble à la fin de cette année pour faire avancer nos revendications pour une école plus juste et plus respectueuse des élèves qui nous sont confiés.
Nous connaissons les difficultés à se libérer de « son » école, d’autant plus pour les collègues déchargés à quart temps ou à mi-temps, mais nous pensons que cette demi-journée de réflexion est nécessaire pour l’avenir.

 

16 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.