www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 juillet 2009

AVS et EVS : petit pas ou désengagement ?

Communiqué de presse du SNUipp relatif au recrutement d’AVS et d’EVS suite à un amendement gouvernemental à la loi sur la mobilité

L’assemblée nationale vient d’adopter, à l’occasion de l’examen du projet de loi « mobilité », un amendement permettant le maintien dans l’emploi, sous certaines conditions, des assistants d’éducation, auxiliaires de vie scolaire, dont le contrat arrive à échéance et d’employer un petit nombre d’EVS effectuant des missions analogues.

Le dispositif permettrait aux associations d’employer en contrat à durée indéterminée environ 1 600 AVS et EVS accompagnant les élèves en situation de handicap et arrivant au terme de leur contrat. L’Etat conclurait une convention avec chaque association et assumerait la charge financière du dispositif.

S’il faut y voir le fruit des multiples initiatives et interpellations syndicales et associatives, cette réponse reste cependant insuffisante, partielle et limitée.

Limitée car elle ignore la nécessité de la continuité de l’accompagnement éducatif pour les élèves dont l’EVSi ne sera pas reconduit. Partielle, car la nécessité de disposer, sur le plan local, d’un support associatif acceptant la reprise des AVS par conventionnement fait que ce dispositif ne sera pas obligatoirement proposé dans tous les départements. Le gouvernement cherche-t-il de cette manière à se désengager de ses obligations en matière d’accompagnement ? Des centaines de personnels resteront ainsi sur la touche.

Insuffisante, car elle ignore les milliers de personnels sous contrats aidés, qui assurent les mêmes missions que les assistants d’éducation, et pour lesquelles aucune solution durable n’est envisagée.

Le SNUipp continue de demander que l’Education nationale assume l’ensemble de ses responsabilités pour assurer la scolarisation des élèves en situation de handicap. Cela nécessite, entre autres, de mettre un terme à la précarité des personnels qui assurent ces missions en engageant sans tarder un processus de professionnalisation.

 

62 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.