www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 janvier 2009

Grève du 29 : négociation préalable

Ecole primaire et négociation préalable. Le ministre va-t-il se dérober ?

Plus de 50 000 parents et enseignants viennent de défiler samedi 17 janvier en faveur d’autres choix de politiques éducatives et budgétaires. L’exigence d’un moratoire sur les fermetures de postes de RASED et sur la diminution de 3 000 postes au concours, l’avenir de la maternelle ou l’exigence de bilans et d’un véritable dialogue social se sont trouvés au premier plan des manifestations.
Le SNUipp demande que le Président de la république applique à tous les niveaux d’enseignement ce qu’il considère comme essentiel pour les lycées, c’est à dire le maintien des moyens y compris lorsque le nombre d’élèves diminue. Quel sens a l’affirmation de l’égalité des chances alors que les écoles élémentaires attendent 15 400 élèves supplémentaires en septembre 2008 et se voient supprimer des milliers de postes d’enseignants qui aident les élèves en difficulté ou de postes au concours ?
Le SNUipp s’adresse au Président de la république pour que l’investissement en matière éducative soit maintenu et qu’un moratoire soit décidé pour les fermetures de postes RASED ainsi que les postes au concours. C’est l’exigence, avec la reconnaissance de la dignité professionnelle des enseignants des écoles, que le SNUipp porte dans la préparation de la journée de grève interprofessionnelle du 29 janvier.
C’est le sens des motifs du préavis de grève que le SNUipp a adressés au ministre de l’Education nationale (cf. en PJ) dans le cadre de la loi sur le droit d’accueil. Selon cette loi, le ministre de l’Education nationale doit mettre en place une négociation préalable avec les organisations syndicales qui ont l’intention de déposer un préavis de grève.
Le ministre de l’ Education Nationale se dérobera-t-il à cette disposition prévue par la loi ou se décidera-t-il enfin à engager de véritables discussions sur l’avenir de l’école ?

PDF - 38.9 ko
Lettre MEN préavis 29 01 09

 

61 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.