www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
9 janvier 2009

Concours : le premier degré sacrifié

Le ministère vient de rendre publique la suppression de 3 000 postes au concours des enseignants des écoles.

Le ministère vient de rendre publique la suppression de 3 000 postes au concours des enseignants des écoles. Cette baisse est d’autant plus brutale et dangereuse que le nombre d’élèves continue de croître dans les écoles. La politique de suppression d’emplois se traduit donc par la suppression de 3 000 postes au concours et de 3 000 postes de RASED dans les écoles, soit 6 000 postes, alors que 14 000 élèves supplémentaires sont attendus. Dans le second degré, le ministère supprime 3 000 emplois d’enseignants pour une baisse du nombre d’élèves de 10 400.

Au moment où le gouvernement affirme sa volonté de soutenir l’emploi, il doit donner l’exemple en revenant sur la baisse du nombre de postes au concours et sur les suppressions d’emplois dans l’éducation nationale et non pas en réduisant les débouchés et les perspectives des jeunes.

La suppression des 3 000 postes de RASED, dont la répartition a été confirmée au CTPM du 18 décembre doit également être annulée : quelle crédibilité donner aux propos du président de la République dans son discours de Palaiseau en faveur de l’égalité des chances, de la réduction des inégalités et des discriminations, si ce sont les postes d’enseignants spécialisés qui agissent au quotidien pour aider les élèves en difficulté qui sont supprimés ?

Le SNUipp demande solennellement au Ministre de l’éducation de renoncer à ces suppressions de postes. Il appelle l’ensemble des personnels du premier degré à participer largement à la journée du 17 janvier prochain.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.