www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
11 septembre 2008

Base élèves : le ton se durcit, on ne peut pas l’accepter !

Dans plusieurs réunions de rentrée, les directrices et directeurs d’école ont été informés que la saisie complète des effectifs devient obligatoire.

Dans plusieurs réunions de rentrée, les directrices et directeurs d’école ont été informés que la saisie complète des effectifs devient obligatoire. Les récalcitrants devront se plier à cette exigence sous peine de pressions, voire de suppression de traitement. Les actions engagées entre autres par le SNUIPP ont abouti à des avancées significatives mais tout n’est pas réglé…

Des exigences éthiques prises en compte

Depuis sa création, Base élèves, fichier centralisé, a fait l’objet de nombreuses critiques de la part du SNUIPP, d’associations de parents, de la ligue des droits de l’homme… Ces organisations ont été à l’initiative de la pétition « Nos enfants sont fichés, ne nous en fichons pas ! ». En deux étapes, le ministère a retiré les champs jugés sensibles : nationalité, absentéisme, suivi RASED, compétences… Ces suppressions sont effectives à cette rentrée. Il reste toutefois le caractère centralisé des données qui demeure problématique dans une société qui se prépare à mettre en œuvre un fichier comme Edvige ayant pour but de ficher toute personne pouvant troubler l’ordre public (membres d’associations, de syndicats par ex. !). Le SNUIPP avec la Ligue de l’enseignement, la ligue des droits de l’homme et la FCPE demande la mise en place d’un observatoire indépendant des fichiers mis en place dans l’Education Nationale. Le SNUIPP demande l’arrêt de la centralisation.

Des inégalités entre école et une charge de travail inacceptable

La plupart des directions d’école de notre département dispose d’un logiciel de gestion autonome y compris celles qui ont saisi leurs élèves dans Base Elèves. Le sentiment partagé est que Base Elèves est un outil avant tout pour l’administration et ne représente pas une aide significative à la gestion d’école. Pour saisir les élèves d’une école moyenne, il faut plusieurs jours. Pour y parvenir, certains y ont passé des week-ends et des soirées. D’autres l’ont fait réaliser par leur EVS. Enfin, quelques uns ont bénéficié de la saisie réalisée par la mairie. C’est cette dernière modalité qui a été envisagée par les concepteurs de cet outil. Hélas, la plupart des mairies utilisent leur propre logiciel sans interface avec Base Elèves. A terme, les écoles élémentaires n’auront plus de problème de saisie (les fiches élèves ont été saisies en maternelle). Par contre, les écoles maternelles auront tous les ans à saisir leurs fiches sans aide spécifique. Dans ce cadre, cette obligation faite par l’administration qui veut disposer de cet outil leur donnant au jour le jour les effectifs précis de chaque école est inadmissible. On ne peut exiger d’un fonctionnaire un travail s’il na pas les moyens de le réaliser. Rappelons que l’inscription est du ressort des mairies. Si l’inspection académique ou les IEN veulent que tous les élèves soient dans Base Elèves, qu’ils s’adressent d’abord aux mairies. Faire peser cette exigence sur les seuls directeurs qui ont bien d’autres priorités à cette rentrée est inacceptable. Le SNUIPP s’adressera dans ce sens à l’Inspecteur d’Académie et vous appelle à nous informer de toute pression locale.

360 fiches saisies radiées !
C’est la mésaventure de directions d’école qui n’ont pas effectué les passages de classe avant la date fatidique. Surcharge de travail, maladie, classe transplantée... Base élèves est intraitable et si le travail n’a pas été fait à tant, ce sont des jours de saisie qui s’envolent en fumée.
Jusqu’à présent, la radiation était un acte volontaire du directeur d’école à la demande de la famille ou lors d’un changement d’établissement. Avec BE, des élèves peuvent être radiés automatiquement sans que personne ne l’ai demandé... ça c’est du progrès !

 

11 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.