www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 août 2008

Suppression de postes : L’école sacrifiée ?

Communiqué du SNUipp suite à l’annonce des suppressions de postes dans le 1er degré.

Selon des informations ministérielles portées à la connaissance d’une organisation syndicale du second degré, l’essentiel des 13 500 fermetures de postes dans l’Education nationale concernerait le premier degré.

Cette annonce, si elle était confirmée, serait incompréhensible et inacceptable : comment comprendre que le nombre de professeurs des écoles diminuerait à la rentrée 2009, alors que les prévisions du ministère de l’Education nationale comme celles de l’Insee annoncent une progression de l’ordre de 29 000 élèves ? La suppression de 6 500 postes conduirait à de nombreuses fermetures de classes, à un alourdissement des effectifs, à une diminution de la scolarisation des élèves en maternelle, à une détérioration du système des remplacements... La baisse du nombre de places au concours se traduirait par une diminution considérable de la formation continue et une remise en cause des 3000 décharges de direction assurées par les professeurs des écoles stagiaires au cours de leur formation.

Cette annonce constituerait un bien mauvais cadeau pour les élèves de l’école maternelle et élémentaire. Elle serait une immense régression confirmant le renoncement à une école publique au service de la réussite de tous. Le SNUipp demande solennellement au Ministre de renoncer aux suppressions de postes dans l’Education.

Il appelle les enseignants des écoles à participer massivement à la première journée d’action, le 11 septembre.

 

20 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.