www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD  / Comptes-rendus 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 avril 2008

CAPD du 14.04.08

Cette CAPD avait à l’ordre du jour : les priorités pour le mouvement, les demandes de disponibilités et les demandes de départs en stages CAPA-SH.

Priorités au mouvement
Les priorités sont de plusieurs ordres : médicale, enfant handicapé, carte scolaire, réparation de préjudice et exceptionnelle. Les demandes médicales, enfant handicapé et exceptionnelles ont été validées en fonction de l’avis favorable des assistantes sociales et du médecin des personnels, le docteur Stanucci. Les demandes pour carte scolaire ou réparation de préjudice ont été accordées sur les voeux répondant à l’application de la circulaire sur le mouvement. A notre demande, certaines priorités de réparation de préjudice ont été requalifiées en priorité carte scolaire mieux placée dans l’ordre de traitement des priorités.

Demandes de disponibilité
Toutes les disponibilités de droit ont été validées. Concernant celles sur autorisation, l’Inspecteur d’Académie a indiqué que la situation prévue à la rentrée, ainsi que les nombreux départs par permutation, ne lui laissait pas une grande latitude pour émettre des avis favorables. Les demandes ont donc été traitées au cas par cas. Certaines ayant été soumises à l’appréciation des assistantes sociales et du médecin des personnels.

Candidatures CAPA-SH
Pour certaines options, le nombre de départ possible était supérieur au nombre de candidats (option D et F). Les délégués du personnel SNUipp ont demandé, cette année encore, que le nombre de départs en stage pour les options E et G soit par conséquent augmenté. L’Inspecteur d’Académie n’a pas souhaité allonger la liste des candidats. Ce qui est un comble quand on parle d’aider les élèves en difficulté. Mais, il est vrai que pour cela le ministre a trouvé LA solution : les stages de remise à niveau…

Questions diverses

Les demandes d’annulation de permutation sont à l’étude pour le moment.

Les demandes de prolongation d’activité seront étudiées lors de la prochaine CAPD.

L’élément P pour le barème mouvement des collègues entrants dans le département tiendra compte de la grille départementale.

Nous avons demandé un premier bilan des stages de remise à niveau pour les élèves de CM1 et CM2 : 1800 élèves seront concernés et regroupés sur 300 enseignants (300 étant le nombre d’enseignants volontaires ou dit autrement, le nombre de groupes formés). L’Inspecteur d’Académie donnera après les vacances un bilan plus complet.
Lors de l’audience du 19 mars, nous avions reçu l’assurance que l’IA serait attentif à ce qu’aucune pression ne soit exercée sur les collègues tant de la part de l’administration que des parents. Des écoles ont fait le choix de ne pas donner de listes d’élèves pour ces stages jugeant que ce dispositif ne répondait pas à une aide pédagogique adéquate. Or certains collègues ont subi de vives pressions pour que ces listes soient tout de même données. Nous en avons donc fait part à Mr Michellet. Il nous a répondu qu’il s’était, en effet, positionné pour qu’aucune pression ne soit faite aux collègues pour participer en tant qu’enseignant à ces stages mais qu’il était du devoir de chaque enseignant de suivre les instructions du ministère. Nous lui avons donc signifié notre vive inquiétude quant au choix des équipes pédagogiques à déterminer en concertation, du dispositif le plus efficace pour traiter la difficulté scolaire. Des RASED complets, par exemple, pourraient y aider mais l’IA n’a pas fait ce choix (refus d’allonger la liste des départs CAPA-SH E et G, alors qu’il y en avait la possibilité) !

Le SNUipp a demandé à l’Inspecteur d’Académie que la proposition de 4 classes transplantées proposées par le groupe pétrolier Total soit en corrélation avec les principes de laïcité et de neutralité commerciale. Nous l’avons alerté sur les éventuelles dérives de telles initiatives : utilisation de documents ou de produits à finalité publicitaire (ex agendas, DVD…), utilisation à des fins commerciales des adresses personnelles des familles concernées … _Puis nous avons rappelé qu’il appartient aux enseignants de s’assurer de l’intérêt pédagogique des documents et des interventions, et fait part de notre surprise de constater que c’est aux enseignants de présenter par écrit leurs motivations ; situation totalement renversante.

 

38 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.