www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 octobre 2019

Rassemblements d’hommage à Christine Renon : "Son combat est le nôtre"

Aujourd’hui, jeudi 3 octobre 2019, 1200 collègues du département se sont rassemblés devant les circonscriptions, dans 11 villes, afin de rendre hommage à Christine Renon, notre collègue directrice dans le 93 qui a mis tragiquement fin à ses jours le 21 septembre.

La section départementale du SNUipp-FSU92 apporte ton son soutien à la famille et aux collègues de Christine Renon, directrice d’école qui s’est suicidée dans son école, après avoir invoqué clairement ses conditions de travail.

La souffrance dans le métier, la perte de sens dans le travail, que nous dénonçons depuis plusieurs années, vont jusqu’à tuer.

Le décès de cette collègue doit résonner comme une alerte rouge. Ce qu’elle souligne, et que nous dénonçons :

- ce sont les injonctions qui tombent d’en haut parfois contradictoires et de plus en plus déconnectées du travail de terrain.

- ce sont les prescriptions ministérielles qui nous assomment, nous dépossédant de notre métier.

- c’est la pression, l’infantilisation, l’hyper contrôle, ces pratiques de management ultra-libérales qui font des ravages.

- c’est l’impossibilité de bien faire son métier dans des conditions de plus en plus dégradées, des élèves qu’on n’arrive pas à aider dans des classes surchargées, de l’inclusion « ratée » faute de moyens…

- c’est l’absence de réponse, de soutien et de protection quand nous sommes confronté-es à des situations complexes ou de crise dans nos écoles.

- ce sont les tâches qui s’empilent au fil du temps et des IEN qui nous renvoient aux fameuses 108h…

- c’est d’avoir à absorber seul-e et toujours plus.

- c’est le mépris d’une institution qui affecte de manière autoritaire, au dernier moment

- c’est le manque de formation…

La liste est longue et pourrait encore s’allonger…

Le ministère Blanquer, depuis son arrivée, a accéléré le processus de détérioration de nos conditions de travail.

Cette marche forcée de réformes rejetées par la profession, nous contraint à mettre en œuvre sous la pression hiérarchique des mesures qui heurtent notre professionnalité, voire qui bafouent les valeurs humaines et professionnelles que nous portons.

Lire l’analyse sociologue Vincent de Gaulejac, spécialiste de la souffrance et du mal-être au travail.

Devant les inspections de circonscription, devant la DSDEN, les enseignants du département sont venus massivement et dignement rendre hommage à Christine Renon, afin que son terrible geste ne reste pas sans lendemain, afin de porter leur souffrance au travail.

De très nombreux collègues ont déjà envoyé des témoignages bouleversants au SNUipp-FSU 92, vous pouvez continuer à les envoyer : nous les porterons à la DASEN afin qu’elle les fasse remonter au ministère.

Un communiqué de presse a été envoyé :

PDF - 120.8 ko
Communiqué presse hommage à Christine Renon

Signez la pétition : "Plus jamais ça !"

Interpellation commune des organisations syndicales ici.

JPEG - 53.5 ko
20191003_123251 bis

photo rassemblement 3

photo rassemblement 2

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.