www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 mai 2019

Action sociale : compte-rendu de la commission du mardi 28 mai 2019

La Commission Permanente des Prêts et Secours Exceptionnels (CPPSE) fait partie de l’action sociale. Elle se réunit chaque mois afin de proposer des aides financières à des collègues se trouvant dans des situations difficiles. Le compte-rendu de la dernière commission dans cet article.

La commission permanente des prêts et secours exceptionnels (CPPSE) réunit l’administration, des représentants de la MGEN et des représentants des personnels. Le SNUipp et la FSU siègent à cette commission qui statue sur des dossiers des personnels du 1er et du 2nd degré.

Cette commission se réunit chaque mois afin d’aider les collègues se trouvant dans des situations difficiles. Les dossiers sont présentés par les assistantes sociales qui proposent une aide ou un prêt à taux zéro. Tous les titulaires peuvent y prétendre, ainsi que les contractuels (depuis au minimum 6 mois dans le 92), les stagiaires, les apprentis, les retraités, les ayants-droits, les AED (Assistants d’éducation) et les AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap). En revanche, les collègues en CUI (contrat unique d’insertion : aide administrative à la direction d’école – EVS - ou avec des missions d’accompagnement d’élèves en situation de handicap - AVS), dépendant du droit privé, n’ont pas droit à cette aide !

Cette CPPSE s’est déroulée dans un contexte particulier puisque nous avons constaté à l’entrée de la commission que 76% du budget annuel alloué à cette commission avaient déjà été dépensés, alors que nous n’avons pas encore dépassé la moitié de l’année. Nous expliquons cette situation par une augmentation du nombre de demandes et une augmentation des sommes attribuées à chaque collègue aidé. Ce qui témoigne bien évidemment d’une augmentation des situations sociales dégradées liées au montant des salaires dans notre profession et une augmentation de la précarité liée à l’intensification de l’embauche de contractuels.

Sur 23 dossiers présentés lors de cette CPPSE, 13 concernaient des collègues contractuels enseignants, administratifs, AESH ou AED. Nous ne pouvons que constater, commission après commission que les collègues AESH sont les plus touchés par ces difficultés sociales du fait de la précarité de leur statut et des salaires bien trop faibles de ces salariés.

Face à ces constats et à l’urgence des situations des collègues, les différentes organisations syndicales siégeant ainsi que les représentants de la MGEN ont décidé de demander une rallonge budgétaire à la Commission Académique d’Action Sociale qui est l’instance qui répartit les budgets entre les départements.

Néanmoins l’aide sociale ne pourra pas palier à la dégradation des conditions de vie des salariés de l’Education Nationale. Nous savons déjà que la réforme de la fonction publique va aggraver cette situation en favorisant le recours aux contractuels et en brisant petit à petit le statut de fonctionnaire avec les protections qu’il apportait. Il est aussi urgent d’augmenter les salaires des enseignants et de l’ensemble des agents de l’éducation nationale pour sortir durablement les collègues de ces situations sociales insupportables.

Mardi 28 mai 2019, la CPPSE a aidé 23 collègues pour un montant de 11 000 euros : 2 collègues AESH, 5 collègues AED, 5 enseignants du second degré dont 4 collègues contractuels, 1 professeur des écoles, 9 agents administratifs ou techniques dont 2 contractuels et un collègue retraité.

Afin de constituer un dossier, en cas de difficultés financières, il convient de contacter les assistantes sociales du personnel. Il s’agit de secours exceptionnels mais les assistantes sociales doivent avoir le temps d’examiner les dossiers et de recevoir les demandeurs avant de présenter le dossier à la commission. Elles sont tenues au secret professionnel : ce.ia92.asp@ac-versailles.fr

Des secours d’urgence restent cependant possibles, sans réunir physiquement la commission. N’hésitez pas à contacter le SNUipp-FSU 92 si vous souhaitez présenter un dossier à cette commission.

 

10 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.