www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CHSCT (Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 juin 2018

Retour sur le CHSCT du 7 juin 2018

Un CHSCT s’est tenu le 7 juin 2018 Les délégués des personnels de manière intersyndicale avec en CHSCT sont intervenus pour dénoncer la volonté de la fusion des instances du gouvernement et les conséquences sur les personnels.

Le CHSCTd92 s’est réuni le jeudi 7 juin. Les représentants des personnels en CHSCT ont acté positivement la présence de Mme FIS, DASEN des Hauts de Seine et présidente du CHSCTd92, depuis sa prise de fonction. Voici la déclaration préalable des délégués des personnels de la FSU92.

PDF - 267.7 ko
Déclaration FSU CHSCT-92 du 7 juin 2018

Une déclaration intersyndicale (FSU, FO, SE) dénonçant le projet gouvernemental de fusionner les instances consultatives des personnels que constituent, entre autre, les Comités techniques avec les CHSCT.

PDF - 83.5 ko
Déclaration intersyndicale pour le CHSCT

Signez la pétition : PAS TOUCHE AU CAP ET AU CHSCT

Lors de cette instance, différents sujets concernant les enseignants du premier degré ont été abordés :

- un point d’information sur la mise en place du Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP) dans le premier degré : Suite à l’expérimentation menée sur la circonscription de Villeneuve la Garenne, l’administration a acté un déploiement de cet outil. Les conseillères départementales de prévention ont précisé que des réunions d’accompagnement avaient été et seront organisés dans les circonscriptions. Les représentants des personnels du CHSCTD ont rappelé la nécessité de bénéficier de temps institutionnel pour la mise en place du DUERP et son appropriation collective.

- un point d’information sur l’utilisation des registres : Les membres de CHSCT ont conduit une enquête sur la remonté de signalements dans les registres RSST et RDGI sur la commune de Clamart. Ils ont constaté une progression de l’usage des registres dans le premier degré mais aucune remontée dans le second degré. Les représentants des personnels en CHSCTD rappelle la nécessité de communication auprès de l’ensemble des agents sur le rôle et l’utilisation des registres.

Les problématiques soulevées dans ces fiches relèvent :

==>du non remplacement d’ATSEM ou d’enseignants engendrant une modification de l’organisation et des conditions de travail  de sécurité nécessitant ou pas l’intervention de services techniques pour réparation (porte de l’entrée de l’école ou de classe qui ne ferme plus/ manque de matériel pour la mise en place du PPMS/ pas d’eau courante dans les locaux/ chute de vitre/chute de dalle de plafonds/ système de fermeture des fenêtres dégradés/fils électriques apparents/ chute de barre de porte sur un élève)

==>de qualité de l’air engendrant une dégradation de la santé au travail (climatisation/ poussière dues aux travaux alentours/ présence de moisissure) ==>de défauts d’hygiène dûs au non remplacement des personnels (nettoyage des locaux non effectué/ toilettes non fonctionnels/présence de souris, de blattes dans les locaux/

==>de problèmes thermiques engendrant des conditions de travail et une santé au travail dégradées.

==>de gestion d’élèves à besoin particuliers qui déstabilisent les équipes en se mettant en danger.

Les membres du CHSCTD ont constaté que la partie réservée à la réponse du supérieur hiérarchique était rarement complétée. Les représentants des personnels ont soumis la proposition que le CHSCT formule et transmette dorénavant une réponse aux fiches RSST qui lui auront été adressés.

- un point d’information sur certaines situations d’écoles et d’établissements du département

 

6 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.