www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
11 octobre 2018

Evaluations CP/CE1 : analyse du SNUipp et consigne syndicale

Pour connaître les modalités de la consigne syndicale du SNUipp-FSU sur les évaluations nationales, lisez cet article. De nombreuses écoles nous ont informés suivre la consigne syndicale.

Avec la mise en place à venir de l’agence de l’évaluation, cette "culture de l’évaluation", selon les termes du ministre, serait la première étape d’un pilotage par les résultats.

Uniquement consacrées au français et aux maths, elles dessaisissent les enseignants du travail d’élaboration d’outils au service de la conception d’enseignements adaptés à leurs élèves et au contexte de leur classe.

Constituées de tests normalisés ne présentant que peu d’intérêt pour les apprentissages des élèves et pour la conception de l’enseignement, elles apparaissent avant tout comme des outils de pilotage du système éducatif voire de contrôle des pratiques enseignantes. Les comparaisons d’écoles, quoiqu’en dise le ministère, sont possibles et le risque de mise en concurrence existe. Les résultats serviront aussi à construire les animations pédagogiques. La forme et le contenu de ces évaluations détermineront aussi bien les contenus d’apprentissage à privilégier que les méthodes que le ministère cherche à imposer dans la suite logique des circulaires sur le français et les mathématiques, parues au printemps dernier.

Le protocole proposé pour les CP dépossède les enseignants aussi bien de la conception des items que de l’analyse des résultats. Ainsi, toutes les réponses seront à saisir en ligne « tels qu’elles auront été produites par les élèves » et une application nationale traitera les données pour délivrer ensuite des résultats et des pistes de remédiation.

Retrouvez l’analyse politique du SNUipp-FSU en cliquant ici.

Vous trouverez l’analyse et l’argumentaire pédagogique du SNUipp-FSU, une vidéo mettant en évidence les items les moins adaptés, en cliquant ici

.

La politique éducative de notre ministère ressemble à une politique managériale d’entreprise. Tout est analysé en termes de contrats d’objectifs, efficacité, évaluation, résultat. Le ministre dit s’appuyer sur les sciences mais ne prend pas du tout en compte les sciences humaines, qui apportent pourtant à l’éducation des éclairages indispensables. Il prétend s’appuyer sur les sciences mais, dans le même temps, il prend beaucoup de décisions sans aucun fondement scientifique. Il mène une politique très autoritaire, où on doit enseigner les bons contenus avec les bonnes méthodes pour que cela fonctionne. Il s’appuie sur l’idée fausse et simpliste qu’il suffit de faire preuve d’autorité pour empiler des connaissances dans les têtes de nos élèves. Ce qui est très compliqué c’est qu’il fait croire que les mesures qu’il prend sont pragmatiques et scientifiques, alors qu’elles sont très idéologiques. Il ne s’appuie ni sur les professionnels ni sur la communauté éducative. Il s’adresse uniquement à l’opinion publique. Il passe d’ailleurs toujours par les médias et ne cache pas son mépris pour les enseignants.

Dans ce contexte, les évaluations nationales, même si un tel outil pourrait être intéressant dans l’absolu, ne peuvent qu’inquiéter.

Le SNUipp-FSU appelle les équipes enseignantes à ne pas faire remonter les résultats, et à utiliser ces évaluations comme elles le souhaitent.

Cette décision ne peut pas reposer sur les seuls collègues de CP et CE1. Nous invitons les équipes à prendre cette décision collectivement en conseil des maitres. Vous trouverez une proposition de motion de conseil des maîtres élémentaireen cliquant ici. et maternelle en cliquant ici.

Le ministre écrit au SNUipp-FSU : lire l’article en cliquant ici.

 

16 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.