www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 mai 2018

CAPD mouvement : compte-rendu

La CAPD a duré deux jours, tellement le nombre d’éléments à corriger et de changements était important. Les délégués du personnel du SNUipp-FSU92 se sont investis sans compter jusque tard le soir pour vérifier les documents entre les deux journées de CAPD. Les syndiqués recevront leur résultat par SMS. Le résultat sera consultable sur notre site avec le code SNUipp pour tous les collègues.

Grâce à cet important travail de délégation du personnel, les résultats du mouvement sont maintenant fiables. Les résultats après CAPD ne peuvent pas être modifiés. Les collègues qui auraient été lésés ou victimes d’une erreur éventuelle pourront faire une demande de priorité pour réparation d’erreur pour le mouvement de l’année prochaine.

Echanges entre la DASEN et le SNUipp à partir de la déclaration préalable ci-dessous :

PDF - 507.3 ko
declaration prealable CAPD_mouvement_24_mai

La DASEN ne partage pas notre analyse sur la carte scolaire et les conséquences des classes de CP à 12, et dit avoir fait le choix d’améliorer le remplacement dans le département. Si nous reconnaissons qu’il est primordial de réalimenter les postes de remplaçants, nous dénonçons le manque de budget pour l’école. Les départements pourraient faire baisser le nombre d’élèves par classe et alimenter le remplacement.

Statistiques globales sur le mouvement :

2331 collègues ont participé au mouvement, ce qui est globalement le même chiffre que l’an dernier.

50% des collègues ont obtenu satisfaction contre 53% l’an dernier, ce qui signifie que 1166 collègues ont muté. 1 enseignant du département sur 9 quitte donc son école pour arriver dans une autre, ce qui est beaucoup. Au niveau global, le grand nombre de fermetures de postes ainsi que le nombre de postes bloqués dans le département (109 postes sont bloqués pour les PES) ont eu peu d’impact sur les possibilités de mobilité, malgré nos craintes. 42% des collègues ont obtenu leur premier vœu. 75% des collègues obtiennent un de leurs cinq premiers vœux.

Informations générales :

Le concours : les résultats du 1er concours seront le 4 juillet. Ces stagiaires seront affectés à partir du 10 juillet. Il y a 250 places au 2ème concours. Il y aura une liste complémentaire utilisée à hauteur des places non pourvues au premier concours. Les candidats de la liste complémentaire seront recrutés jusque fin septembre. Il y aura une nouvelle vague d’affectation à partir du 31 août, quand les postes qui se sont découverts pendant l’été (disponibilités, démissions…) seront connus. Au total, l’académie de Versailles attend 2000 stagiaires pour la rentrée 2018, dont environ 400 pour le département des Hauts de Seine.

La DASEN nous indique que des recrutements de contractuels resteront nécessaires, malgré l’augmentation du nombre de places au concours, ce que nous déplorons et dénonçons vivement. En effet, pour nous, il est inacceptable que l’administration compte sur es contractuels non formés et non fonctionnaires d’état pour assurer les missions du service public d’éducation.

Ordre du jour :

Nous avons fait corriger un très grand nombre d’erreurs, à partir de vérifications que nous avons faites avec les documents de travail et à partir des situations individuelles dont nous ont fait part les collègues à la suite de la publication du mouvement anonymé.

Réponses aux remarques d’ordre général :
-  Les postes définitifs laissés par les collègues non spécialisés affectés sur des postes spécialisés n’avaient pas été bloqués au mouvement. Après notre intervention, ils vont finalement bien garder leur poste définitif pour un an, comme le prévoit la circulaire.
-  Collègues n’ayant pas reçu à temps les convocations pour les commissions (REP+ et dispositif moins de trois ans) : la DASEN nous a affirmé que les collègues ont reçu l’information par mail et par téléphone et refuse de trouver une solution pour que les vœux de ces collègues soient pris en compte. Nous dénonçons cette décision sur laquelle nous sommes intervenus fortement.
-  Postes bloqués PES : dans 4 écoles du département, 2 postes sont bloqués pour accueillir des PES, ce qui signifie qu’il y aura 4 PES dans ces écoles. Nous avons demandé qu’un des deux postes soient débloqués. La DASEN s’engage à le faire quand d’autres postes se libéreront dans le département.
-  Nous avons demandé la lecture des avis des commissions lorsqu’ils étaient non favorables et avons fait évoluer des situations.
-  Collègues touchés par une mesure de carte scolaire ayant été prévenus trop tard par la DSDEN : ces collègues n’ont pas pu obtenir une priorité car ils ignoraient les conséquences sur le mouvement de leur fermeture de poste. Ces collègues pourront faire une demande de priorité pour réparation d’erreur pour le mouvement de l’an prochain.
- Les appels à candidature pour les postes particuliers paraitront la semaine prochaine : direction restées vacantes, postes de CPC, enseignants référents, postes ASH.

Alors que nous venons tout juste de sortir de deux jours de CAPD où notre travail en tant que délégués du personnels a permis que les résultats du mouvement respectent les règles d’équité et de transparence, nous apprenons que le gouvernement a pour projet de supprimer purement et simplement le paritarisme concernant, entre autres, la mobilité des enseignants ! C’est inacceptable ! Cela conduirait à l’arbitraire et à l’iniquité la plus totale !

Vous trouverez en pièce jointe le communiqué de la FSU.

PDF - 43.9 ko
cp_fsu_CAP

Venez tous manifester samedi 26 mai, départ 14h30 de gare de l’Est à Bastille !

 

16 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.