www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 avril 2018

Hors classe : compte-rendu du groupe de travail

A notre demande, un groupe de travail paritaire a été organisé par la direction académique ce vendredi 6 avril sur les nouvelles modalités de la hors classe. Compte-rendu ci-dessous.

Cadrage de la circulaire nationale

Dans la circulaire nationale, il est indiqué que les carrières des enseignants devront dorénavant obligatoirement se dérouler sur au moins deux grades (classe normale et hors classe).

Tous les enseignants ayant, au 1er septembre 2018, au moins deux ans d’ancienneté au 9ème échelon de la classe normale sont promouvables à la hors classe. Le pourcentage d’enseignants qui seront effectivement promus n’est pas encore connu.

Les critères pris en compte pour établir la liste des promus seront l’ancienneté dans la plage d’appel (c’est-à-dire la durée depuis laquelle l’enseignant est à l’échelon 9 et deux ans) et l’appréciation de la directrice académique.

Intervention de la délégation du personnel du SNUipp-FSU92

En préambule, nous avons rappelé que le SNUipp-FSU était contre le déroulement de carrière sur deux grades, pour un décrochage de l’évaluation et de la promotion et pour un avancement pour tous à la vitesse la plus rapide. Si ce texte a le mérite de supprimer le barème hors classe qui privilégiait les carrières les plus complètes et les moins linéaires (enseignants n’ayant jamais interrompu leur carrière et exerçant des fonctions particulières telles que CPC ou directeur), il laisse, à notre avis, beaucoup trop de place à la subjectivité des IEN et des DASEN, et donc à l’arbitraire.

Nous avons donc posé un certain nombre de demandes, allant toujours dans le sens de l’équité entre les collègues et de la transparence des critères :

- Il faut prendre en compte l’ancienneté pour que les collègues les plus proches de la retraite, ayant été instituteurs et encore à l’échelon 9 ou 10, passent en priorité à la hors classe avant leur départ en retraite et ne soient pas lésés par la mise en place du PPCR.

- Les collègues susceptibles d’être promus à la hors classe ayant déposé leur demande de départ à la retraite doivent être contactés pour leur demander s’ils souhaitent repousser d’un an leur départ s’ils sont promus.

- Par mesure d’équité, les dossiers des collègues étant encore en classe et n’exerçant pas sur des missions particulières (direction, CPC…) doivent être étudiés avec une attention particulière pour ne pas être moins valorisés que les autres.

- Il faut prendre des mesures pour que l’égalité entre les sexes soit respectée : que le nombre d’hommes promus, proportionnellement au nombre d’hommes promouvables, ne soit pas supérieur à celui des femmes.

- Il faudra des critères explicites et transparents pour que les collègues puissent comprendre pourquoi ils sont promus ou pas, et que la délégation du personnel puisse faire son travail de vérification.

La DASEN s’est engagée à prendre en compte ces principes. Elle donnera son arbitrage lors de la CAPD hors classe qui aura lieu le 29 mai prochain.

 

5 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.