www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 mars 2018

Audience avec la DASEN sur le mouvement : compte-rendu et explications.

Nous avons été reçus en audience par la directrice académique et la secrétaire générale de la direction académique sur le mouvement intra-départemental. Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu de cette audience.

Nous avons fait remonter toutes les situations problématiques, générales et individuelles, ayant des conséquences sur la participation des collègues du département au mouvement. Nous avons exprimé à quel point il était compliqué pour les collègues d’être dans le flou et l’incompréhension, sans réponse de l’administration, sur une opération administrative ayant des conséquences importantes sur la vie professionnelle et personnelle.

La directrice académique a reconnu les dysfonctionnements sur la préparation du mouvement, a pris en note nos observations et demandes, et nous a donné un certain nombre d’explications. Vous trouverez ci-dessous les éléments que nous avons fait remonter et les réponses de la DASEN.

Le cahier des postes

Les retraites

Certains postes occupés par des PE partant à la retraite au 01/09 sont indiqués vacants, et d’autres pas.

- C’est le rectorat qui gère les retraites, depuis cette année. Du coup, les postes seraient indiqués vacants quand le départ en retraite est déjà validé par le rectorat. Les postes se découvriraient au fil de l’eau et pourraient être pourvus à titre définitif, même s’ils ne sont pas encore indiqués comme vacants.

Les erreurs sur le nombre de postes indiqués vacants

- Les postes pourraient être indiqués vacants pour différentes raisons. Toutes les situations doivent être vérifiées et corrigées le cas échéant.

Les mesures de carte scolaire

Quand il y a une fermeture de poste dans une école, ce n’est pas toujours la personne qui devrait qui a reçu le courrier lui signifiant qu’elle était chassée.

- Les situations doivent continuer à être vérifiées et les collègues victimes d’une erreur doivent être contactées.

Quand une fermeture de classe entraîne une perte de décharge de direction, plusieurs collègues ont reçu le courrier indiquant qu’ils étaient chassés, dont le collègue qui se trouve sur le poste de décharge de direction, ce qui ne correspond pas à la circulaire du mouvement et risque de léser certains collègues.

- Ce serait une erreur d’interprétation de la circulaire et des usages du département. Tous ces collègues doivent quand même participer au mouvement. Ceux qui n’auraient pas dû recevoir le courrier doivent être contactés après la saisie des vœux, pour indiquer s’ils veulent rester sur l’école et seront rebasculés sur un poste de l’école avant que le mouvement ne tourne.

Les postes bloqués

L’administration s’était engagée à ne pas bloquer de poste pour les PES dans les écoles dans lesquelles une classe fermait.

- Ce serait bien le cas. 109 postes ont été bloqués pour les PES dans les écoles sans fermeture. Lorsqu’un poste est bloqué dans une école avec fermeture, il s’agit d’un poste occupé par un enseignant partant en formation CAPPEI ou CAFIPEMF à la rentrée 2018.

Situation des ZIL de Puteaux, Suresnes, Neuilly

Ces collègues n’ont aucune information alors que la DSDEN s’était engagée à les recevoir depuis un mois !

- Les services étant en difficulté, ils n’ont pas pris le temps de le faire. Ces collègues devraient être reçus la semaine prochaine. Ils ne sont pas obligés de participer au mouvement s’ils ne souhaitent pas quitter leur poste. Le mouvement entre eux se fera manuellement à l’issue de la réunion.

La Directrice Académique n’a pas accédé à notre demande de report du mouvement car elle veut que les opérations puissent se faire dans un calendrier acceptable.

Elle s’est engagée à envoyer à la délégation du personnel :
-  La liste de tous les postes bloqués, avec les raisons du blocage.
-  La liste des personnes touchées par une mesure de carte scolaire.
-  La liste des personnes dont le départ en retraite a déjà été validé par le rectorat et les lieux des postes vacants qui en découlent.

Ces documents nous permettront enfin de pouvoir donner des réponses aux nombreux collègues qui s’inquiètent de la façon dont sera traitée leur participation au mouvement. Nous informerons la profession lorsque nous aurons été destinataires de ces documents.

Par précaution, tout collègue qui a reçu un courrier lui indiquant qu’il devait participer au mouvement (sauf les ZIL de Puteaux/Suresnes/Neuilly), doivent y participer. Nous serons extrêmement vigilants et vérifierons toutes les situations afin de faire respecter les règles de la circulaire du mouvement et l’équité entre les collègues.

Les informations indiquées sur le cahier des postes peuvent changer tous les jours, en raison des départs en retraite validés au fur et à mesure, des demandes de disponibilité, congé-formation…Il ne faut donc pas se fier au nombre de postes indiqués comme vacants. Tout poste étant susceptible d’être vacant, nous invitons les collègues à ne pas se restreindre dans leurs vœux, car le cahier des postes ne permet pas de faire des stratégies de mouvement.

Encore plus que les autres années, il est indispensable de nous envoyer un double de vos demandes de priorité et de vos vœux, afin que nous puissions vérifier l’équité dans le traitement du mouvement, qui a si mal commencé.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.