www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 septembre 2017

3 bonnes raisons d’être en grève le mardi 10 octobre pour la fonction publique !

Les neuf fédérations de fonctionnaires appellent à se mettre en grève le mardi 10 octobre prochain. Vous trouverez ci-dessous les revendications principales à discuter dans les salles des maîtres.

Gel de la valeur du point indice

Le point d’indice des agents de la fonction publique a déjà été gelé entre 2010 et 2016. Un rapport de l’OCDE expose que les fonctionnaires ont beaucoup plus souffert de la crise économique que les salariés du privé, alors même que c’est grâce à son service public que la France a globalement moins souffert que les autres pays européens. Le pouvoir d’achat des fonctionnaires a considérablement baissé, en moyenne de 10% pour les enseignants. Être enseignant aujourd’hui, d’autant plus en région parisienne, c’est être dans une situation financière très difficile. Il faut arrêter l’hémorragie ! La fonction publique ne doit pas être une variable d’ajustement des politiques d’austérité !

Pour que nos métiers soient revalorisés, que nos missions soient reconnues à leur juste place et pour endiguer la crise du recrutement, mettons-nous en grève le 10 octobre !

Rétablissement de la journée de carence

Cette mesure est prise par le gouvernement sous prétexte d’équité par rapport au privé. Cet argument ne tient pas : 2/3 des salariés du privé voient leur jour de carence pris en charge par l’entreprise. D’autre part, elle n’est absolument pas efficace, ne réduit pas l’absentéisme et ne permet pas de faire des économies. Elle permet en revanche de faire porter une responsabilité et de pointer du doigt une catégorie de travailleurs, les fonctionnaires, qui seraient des privilégiés ayant des conditions de salaire et de travail plus favorable aux autres salariés.

Pour exiger le respect et la reconnaissance de notre institution, mettons-nous en grève le mardi 10 octobre !

Suppressions des emplois aidés

Ces emplois, s’ils sont précaires et ne garantissent pas de déboucher sur un emploi pérenne, sont essentiels pour les salariés qui en ont bénéficié. Ils ont aussi montré à quel point on a besoin, dans la fonction publique et particulièrement dans nos écoles, de créer de véritables emplois statutaires d’aide à la direction et d’accompagnement des élèves en situation de handicap, avec des personnels formés et titularisés. Les personnels dont les contrats ne seront pas renouvelés sont extrêmement mal traités par l’administration. C’est une honte ! Nous refusons que l’état soit le plus grand fabricant de précarité, qui, sous prétexte d’économies budgétaires, mène de vastes plans sociaux.

Avec les EVS/AVS de nos écoles, pour les AVS/EVS de nos écoles, pour la création de véritables emplois statutaires, mettons-nous en grève le mardi 10 octobre !

Vous trouverez l’appel inter-syndical en cliquant ici.

Pourquoi faire grève, combien ça coûte ? Cliquez ici

Pour télécharger la lettre aux parents et la déclaration d’intention, cliquez ici

Pour lire le 4 pages du SNUipp-FSU, cliquez ici

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.