www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 août 2017

CAPD du 29 août : compte-rendu

Cette CAPD avait pour ordre du jour la fin du mouvement provisoire et l’examen des demandes de révision d’affectation. La délégation du personnel du SNUipp-FSU a également posé des questions diverses d’ordre général et individuel.

Ordre du jour

Mouvement

Dernières affectations : elles vont être réalisées aujourd’hui et demain. Les collègues recevront directement l’information sur i-prof.

Nominations sur des postes de ZIL ASH : les collègues devraient recevoir une information sur leur école de rattachement dans les deux jours qui viennent. Il est totalement anormal que les enseignants nommés sur ces postes ne soient pas déjà informés. Les demandes de révision d’affectation qui arriveraient tardivement pour cette raison-là seront examinées par la DSDEN.

Écoles dans lesquelles deux PES nommés sans qu’il y ait de postes à mi-temps vacant : nous avons dénoncé à nouveau la façon dont la DSDEN avait géré l’organisation des affectations de stagiaires en fin d’année dernière, sans aucune anticipation, et en demandant aux collègues titulaires de libérer deux demi-postes en fragmentant leur poste. Ce procédé a été complètement inacceptable, et sur le fond et sur la forme.

La DASEN nous a indiqué que là où cela était possible, des PES ont été réaffectés. Il reste 33 écoles dans la situation. Dans les écoles dans lesquelles les collègues n’avaient pas organisé le service pour laisser des demi-postes aux PES, les IEN doivent laisser le choix aux équipes de s’organiser comme elles le veulent : si aucun collègue ne souhaite libérer deux mi-temps, les PES se partageront une classe. Si les IEN continuent à imposer une organisation, contactez-nous immédiatement.

Révisions d’affectation

Lorsqu’une demande de révision d’affectation est acceptée sur le principe, l’administration doit ensuite chercher un nouveau poste pour l’enseignant. Tant que les collègues n’ont pas de nouveau poste, ils doivent se rendre sur le poste d’origine.

Très peu de demandes ont été satisfaites. Toutes les demandes pour des questions d’éloignement du domicile et d’organisation familiale ont été refusées. Toutes les demandes pour raisons médicales ou sociales sont en attente des avis du médecin de prévention et de l’assistante sociale. > Cela fait plusieurs fois que les CAPD mouvement se déroulent sans que les avis des médecins et assistante sociale soient rendus, ce qui est inadmissible et que nous avons dénoncé. Les collègues ayant déposé des dossiers médicaux doivent donc se rendre sur leur lieu d’affectation en attendant que leur situation soit examinée.

Questions diverses d’ordre général

- EXEAT : aucun nouvel exeat n’a été accordé. Nous avons exprimé notre indignation quant au fait que le recteur ne soit pas revenu vers nous après l’audience du 5 juillet dernier. Nous avons exprimé à nouveau la souffrance dans laquelle se trouvent les collègues empêchés de muter et le sentiment de maltraitance face à une administration qui reste silencieuse. Nous avons récrit au recteur en ce sens.

- Contractuels : 145 contractuels sont recrutés et affectés actuellement. 15 de plus sont en cours de recrutement. Ce chiffre est très important et montre encore une fois à quel point le département des Hauts de Seine se trouve dans une situation de déficit en personnel.

- Promotions / rendez-vous de carrière : le groupe de travail que nous avions demandé sera organisé par la DSDEN aux alentours du 20 septembre. Nous pourrons y prendre toutes les informations nécessaires pour répondre aux collègues et porter nos revendications pour que les règles d’équité restent totalement respectées.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.