www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
9 mai 2017

CAPD du 9 mai : compte-rendu

La CAPD du 9 mai avait pour ordre du jour les priorités au mouvement. La délégation du personnel a vérifié toutes les priorités une par une et a posé un certain nombre de questions diverses d’ordre général. Ci-dessous le compte-rendu.

Le directeur académique était absent lors de la CAPD, ce que la délégation du personnel du SNUipp a déploré, étant donné qu’il s’agissait de la dernière CAPD avant son départ et que l’ordre du jour demande souvent un arbitrage du DASEN.

PDF - 519.2 ko
declaration prealable CAPD 9 mai

Réponses à la déclaration préalable

Le directeur académique adjoint ne souhaite pas répondre sur des sujets de politique nationale. L’administration ne souhaite toujours pas informer les enseignants au sortir de la CAPD des priorités, car ils craignent que cela ne décale les opérations du mouvement à venir. Ils se sont engagés à y travailler de nouveau pour que cette opération administrative puisse être plus transparente à l’avenir. Nous dénonçons à nouveau que les collègues n’aient pas la possibilité d’être informés par l’administration des résultats de cette CAPD et notamment des avis du médecin de prévention.

Ordre du jour

Principe général : chaque vœu est codé prioritaire ou non en fonction de la situation de l’enseignant par rapport à la circulaire du mouvement. Une priorité accordée n’est pas une garantie d’obtenir le poste au mouvement. Il faudra attendre la CAPD du mouvement, le mardi 23 mai, pour savoir quel poste a été obtenu.

Cette CAPD a duré 6 heures. Seule la délégation du personnel du SNUipp-FSU a fait corriger un nombre très important d’erreurs. Ainsi, nous avons pu faire respecter les règles d’équité entre les collègues.

- Fermetures de petites écoles : les directeurs chassés des écoles de deux ou trois classes ont une extension de leur priorité aux écoles de la quotité de décharge supérieure, pour avoir une chance de retrouver un poste.

- Les priorités : nous avons fait vérifier toutes les priorités une par une et sommes intervenus sur chaque erreur ou anomalie. Ainsi, les règles fixées par la circulaire du mouvement sont appliquées pour tous.

- Avis des médecins de prévention : certains avis du médecin de prévention n’ont pas été transmis à l’administration pour le jour de la CAPD des priorités, ce qui est absolument anormal et que nous avons dénoncé fortement. L’administration ne souhaite toujours pas que le médecin de prévention soit présente à la CAPD, ce que nous demandons depuis plusieurs années. Cette décision ne nous permet pas de faire notre travail paritaire dans de bonnes conditions. Nous devrions pouvoir avoir connaissance des préconisations du médecin (moins de classe, rapprochement géographique…) pour vérifier le respect des règles dans un souci de transparence et d’équité.

-  Commissions : les collègues ayant un avis favorable des commissions peuvent être affectés en priorité sur ces postes-là. Nous sommes interpellés par le grand nombre d’avis défavorables des commissions : > postes moins de 3 ans : moins de candidats que l’an dernier. 15 avis favorables sur 34 présents à la commission. > Ecoles à projet linguistique : 7 avis favorables sur 23 présents à la commission. Les dossiers n’ont pas été acceptés en raison d’un niveau insuffisant en anglais. Nous avons dénoncé le fait que l’administration ne donne pas les moyens aux enseignants de se former et d’acquérir le niveau requis pour ces écoles. > Ecole du numérique à Boulogne : 5 avis favorables sur 32 collègues présents à la commission. L’administration nous indique que les enseignants n’ont pas assez de connaissance des compétences requises.

Questions diverses

1- Stages de formation continue : nous avons demandé et obtenu que tous les enseignants ayant un stage prévu d’ici la fin de l’année puissent y participer, que le remplacement soit assuré ou non.

2- Sections internationales à Courbevoie : ces créations de sections internationales correspondent à la volonté de mettre des sections de ce type, réclamées par la population du département des Hauts de Seine, dans les établissements publics. Ces sections ouvrent dans les lycées, les collèges et les écoles de Courbevoie. La ville de Courbevoie a été choisie pour sa situation géographique (proche de La Défense) et parce que la municipalité est partie prenante du projet. Le temps d’enseignement de la langue étrangère est de 3h par élève. Le nombre d’inscriptions des élèves et le mode de recrutement des enseignants ne sont pas encore connus.

3- Temps partiels : une fiche récapitulative de la liste des accords de temps partiels va être envoyée très prochainement.

4- Détachements : nous avons été destinataires de la liste des détachements avec avis du DASEN.

5- CAFIPEMF : l’administration reconnaît que le passage du CAFIPEMF s’est déroulé dans des conditions difficiles cette année : manque d’équité dans la préparation, la passation et l’obtention des résultats. L’IEN adjointe s’est engagée à y travailler pour l’an prochain.

 

19 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.