www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 mars 2017

CTSD carte scolaire : compte-rendu

Le CTSD carte scolaire s’est tenu ce vendredi 3 mars. Vous pourrez trouver ci-dessous le compte-rendu, la déclaration préalable du SNUipp-FSU92 ainsi que l’intégralité des mesures prises par le directeur académique pour la rentrée 2017. Un groupe de travail d’ajustement des mesures de carte scolaire se tiendra au mois de juin.

Discussion avec le DASEN autour de la déclaration préalable

(ci-dessous)

PDF - 117.6 ko
decla_prealable_ctsd3mars

- Les CPC : le DASEN réaffirme que les CPC ne sont pas des supérieurs hiérarchiques intermédiaires. L’idée est d’accompagner les enseignants en début de carrière et non pas d’être dans le contrôle et l’évaluation.

Le continuum de formation pré-concours et post-concours doit être renforcé très fortement. C’est un enjeu essentiel pour le métier.

> Nous avons rappelé que les missions des conseillers pédagogiques avaient beaucoup évolué. Ils sont parfois considérés comme des supérieurs hiérarchiques par les IEN et par les enseignants en début de carrière.

-  Les RASED : le DASEN refuse d’ouvrir davantage de postes RASED, arguant du fait que certains postes dans le Nord du département restent vacants.

> Nous ne comprenons pas cet argument. Les enseignants du Sud du département ne vont pas aller se former dans le nord. Il faut au contraire mener une politique attractive pour que les enseignants des communes du nord aient envie de se lancer dans la formation. La politique des RASED ne peut être relancée que si on crée des postes.

> Les CPC ASH : de la même façon que pour la formation, créer des postes d’enseignants qui sont hors du terrain alors qu’aucun poste de terrain n’est créé peut empêcher les enseignants en classe de créer le lien essentiel avec ces personnes ressource et ne pas avoir les effets escomptés.

Les mesures carte scolaire

Globalement : 1,5% des écoles ont une moyenne par classe inférieure à 20 élèves.

1,5% des écoles ont une moyenne par classe supérieure à 29. Cinq écoles élémentaires sont au-dessus de 29 élèves par classe. Pour chacune d’elle, il est impossible d’ouvrir de classe.

40% des écoles ont une moyenne par classe entre 24 et 26 élèves et 30% entre 26 et 28.

20% entre 22 et 24 élèves par classe.

Vous trouverez ci-dessous l’ensemble des mesures de carte scolaire prises par le directeur académique pour la rentrée 2017.

PDF - 398.7 ko
mesures_carte sco

Méthode et positionnement du SNUipp-FSU :

La méthode utilisée par la direction académique pour discuter des mesures de carte scolaire n’est pas satisfaisante. Nous n’avons pas eu de justifications sur les situations d’école que nous avons soulevées. Le DASEN nous a affirmé que toutes les situations avaient été vérifiées et étaient mises sous surveillance pour le groupe de travail du mois de juin.

On ne peut pas justifier auprès des écoles de façon précise les décisions qui ont été prises.

La délégation du personnel du SNUipp-FSU92 a voté contre le projet carte scolaire du directeur académique.

 

26 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.