www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 février 2017

Groupe de travail sur la carte scolaire : compte-rendu

Le groupe de travail carte scolaire du jeudi 2 février nous a permis de faire remonter un certain nombre de situations. Aucune nouvelle décision n’a été prise. Le DASEN rendra ses arbitrages lors du comité technique carte scolaire du 23 février prochain.

Le groupe de travail sur les mesures de carte scolaire s’est tenu ce jeudi 2 février. La délégation du personnel a fait remonter toutes les préoccupations des écoles qui nous avaient communiqué les chiffres et qui avaient des demandes particulières. Nous sommes intervenus également sur toutes les situations des écoles dont les effectifs nous semblaient élevés ou qui ont des conditions d’enseignement particulières. Le DASEN était absent. L’Inspectrice adjointe à la direction académique a noté toutes les remarques. Elle va maintenant se retourner vers les IEN et les écoles et vers le directeur académique qui donnera son arbitrage pour proposer un nouveau projet en vue du comité technique carte scolaire du 23 février prochain.

Globalement, un nombre de postes non négligeable a été attribué au remplacement, aussi bien pour les ZIL que pour la brigade de remplacement et la brigade de stage de formation.

Nous avons demandé à ce que le projet soit modifié de façon importante sur les points suivants :

- Très peu de postes sont alloués à l’ASH et à la difficulté scolaire en général.

- Les maîtres formateurs n’ont qu’un quart de décharge alors que le texte national préconise un tiers de décharge.

- Un nombre important de postes de conseillers pédagogiques sont créés.

- Des postes de demi-décharge de direction pour que certains directeurs puissent aider les collègues qui débutent dans la fonction sont créés.

Nous restons interpelés par la politique globale du projet :

Le directeur académique considère les conseillers pédagogiques comme des collaborateurs des IEN, recrutés sur des postes à profil. Dans ce contexte-là, il décide de consacrer un nombre important de postes aux conseillers pédagogiques et en parallèle, ne donne pas davantage de décharge aux maîtres formateurs qui sont sur le terrain. Il crée des postes de CPC pour l’ASH, et en parallèle, il ne crée pas de postes de RASED alors que beaucoup de RASED sur le département ont encore du mal à fonctionner parce qu’ils ont été amputés. De plus, il nous semblerait plus pertinent d’utiliser des moyens pour donner du temps aux nouveaux directeurs pour s’approprier les ressources et prendre en main leur fonction plutôt que de créer des directeurs référents.

Nous tiendrons les écoles informées de l’évolution du projet entre ce groupe de travail et le CTSD du 23 février et continuerons à intervenir pour que le projet évolue dans un sens toujours favorable au plus grand nombre, pour améliorer les conditions d’apprentissage des élèves et de travail des enseignants.

Pensez à nous faire remonter toutes les situations nouvelles pour que nous puissions intervenir lors du CTSD et à continuer à remplir l’enquête carte scolaire.

 

27 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.