www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 janvier 2017

Commission Permanente des Prêts et Secours Exceptionnels du 10 janvier : compte-rendu

Cette commission réunit l’administration, des représentants de la MGEN et des représentants des personnels. Le SNUipp et la FSU siègent à cette commission qui statue sur des dossiers des personnels du 1er et du 2nd degré. La dernière a eu lieu le 10 janvier.

Cette commission se réunit chaque mois (9 fois dans l’année) afin d’aider les personnels se trouvant dans des situations difficiles (1er et 2nd degré, personnels administratifs). Les dossiers sont présentés par les assistantes sociales qui proposent une aide ou un prêt à taux zéro.

Jusqu’à l’an dernier, la commission disposait d’un budget de 125 000 € pour une année civile. Cette année, le budget alloué à chaque département de l’académie a été pondéré en fonction du nombre de personnels précaires. Pour 2017, le 92 dispose d’environ 120 000 €, soit une moyenne de 13 500 € par commission. Les dossiers étant de plus en plus nombreux lors de chaque commission, le SNUipp-FSU s’inquiète de ce budget en baisse, qui ne permettra pas d’aider les personnels à la même hauteur que les années précédentes. La commission convient qu’il faudra faire un état des lieux à chaque séance et alerter le rectorat s’il n’est pas possible de tenir le budget alloué.

Devant le nombre important de dossiers, la CPPSE a déjà baissé le montant maximum de l’aide par dossier à 1 200 €. Le SNUipp-FSU rappelle que les enseignants du département des Hauts-de-Seine ont de plus en plus de difficultés à vivre décemment, et notamment à se loger. De nombreux collègues se retrouvent dans des situations financières très difficiles du fait de droits empêchés (droit à changer de département par exemple). Le SNUipp-FSU interviendra dans ce sens lors de la Commission Départementale des Affaires Sociales (CDAS) plénière, qui se tiendra le 21 février.

Il faut également noter que de nombreux dossiers concernent des collègues à temps partiels imposés, tels les AED (Assistants d’éducation) ou les AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap). Les collègues en CUI (contrat unique d’insertion : aide administrative à la direction d’école – EVS - ou avec des missions d’accompagnement d’élèves en situation de handicap – AVS), dépendant du droit privé, n’ont pas droit à cette aide !

Mardi 10 janvier, la CPPSE a aidé 28 collègues du 1er et 2nd degré pour un montant total de 16 300 €. Trois dossiers ont été refusés car l’aide ne semblait pas justifiée pour la commission. Quatre dossiers ont été ajournés en attendant des informations complémentaires sur la situation. Un prêt à taux zéro a également été accordé, pour un montant de 3 000 €. Parmi ces personnels aidés, 7 enseignent dans le 1er degré.

Afin de constituer un dossier, en cas de difficultés financières, il convient de contacter les assistantes sociales. Il s’agit de secours d’urgence mais les assistantes sociales doivent avoir le temps d’examiner les dossiers et de recevoir les demandeurs avant de présenter le dossier à la commission. Elles sont tenues au secret professionnel.

N’hésitez pas à contacter le SNUipp-FSU 92 si vous avez besoin de plus d’information ou si vous souhaitez présenter un dossier à cette commission.

 

10 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.