www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 novembre 2016

CAPD formation continue : compte-rendu

Cette CAPD avait pour ordre du jour l’examen des candidatures aux dispositifs de formation continue. La délégation du personnel du SNUipp-FSU92 est intervenue pour faire évoluer le projet de départ et pour poser un certain nombre de questions diverses.

En déclaration préalable (ci-dessous), la délégation des personnels SNUipp-FSU est revenue une nouvelle fois sur la souffrance des enseignants et la maltraitance institutionnelle, illustrée de nouveau par de nombreux exemples, tout au long de la CAPD. En lien avec l’ordre du jour de cette commission, la formation continue est un des leviers permettant de vivre mieux son métier : or on est bien loin de la priorité absolue affirmée par la ministre. Le DASEN répond que le dispositif actuel est loin d’être satisfaisant, et que la question d’y consacrer des emplois à la prochaine rentrée se posera, en fonction des créations de postes.

PDF - 257 ko
déclaration préalable 15-11

Ordre du jour

Le SNUipp-FSU demande que les éléments de calcul de barème pour l’obtention d’un stage de formation continue apparaissent sur la circulaire départementale : l’administration s’engage à le faire de façon claire l’an prochain.

A notre demande, l’administration a permis aux collègues retenus sur le stage se déroulant hors temps scolaire d’obtenir un deuxième stage s’ils l’avaient demandé.

Le serveur GAIA a été ouvert deux fois afin que les enseignants puissent candidater, la première campagne n’ayant pas été suffisante pour pourvoir les stages (risque d’annulation pour manque d’effectif). 97 % des demandes sont satisfaites. Les candidatures refusées concernent le seul stage complet (Entrer dans l’univers d’un auteur). Il n’y aura pas de nouvel appel à candidature pour les stages non complets.

La délégation SNUipp-FSU insiste sur le fait que le format proposé pour ces stages (une semaine au mieux, contre trois ou quatre semaines auparavant) ne répond pas à la demande et aux besoins de formation continue des collègues.

Le SNUipp-FSU demande pourquoi certains stages sont à public ciblé (ex : cycle 1), alors que les enseignants sont amenés à exercer dans tous les cycles, et souhaitent s’y former. L’administration réfléchira l’an prochain à présenter des dispositifs permettant cette formation.

Questions diverses

> Livret Scolaire Unique (Numérique) : Sur le terrain, les réalités et les modalités exigées sont différentes selon les circonscriptions, alors que la DASEN adjointe (voir précédente CAPD) nous avait indiqué qu’il n’était pas obligatoire cette année de le remplir en version numérique et qu’aucune pression ne serait faite sur les équipes. A nos questions sur l’outil numérique pas encore finalisé, sur le temps d’appropriation des programmes puis d’élaboration des livrets, sur l’impression papier, sur les relations aux familles, le DASEN répond que l’outil a vocation à évoluer en permanence mais qu’il est conscient de la charge qui pèse sur les équipes. La délégation du personnel SNUipp-FSU rappelle que l’école manque cruellement d’un manque de réflexion à long terme, et qu’il est contre-productif de ne pas donner les moyens aux enseignants de mettre en œuvre la politique éducative. Nous demandons de nouveau que des consignes claires soient données aux collègues.

> Utilisation des transports en commun : Le DASEN précise sa position. Il interdit l’utilisation des transports parisiens, c’est-à-dire dans Paris intra-muros. Les transports d’une ville à l’autre (bus, tramway, RER, train) sont possibles. A notre demande, cela sera reprécisé aux IEN et aux équipes.

> PPMS : Suite à la réponse de la ministre au SNUipp-FSU (lire la réponse), le DASEN confirme que le PPMS du 29/11 reste une proposition et qu’il n’y aura pas de sanctions. Il invite cependant toutes les écoles à faire cet exercice.

> Inspections T2 : Suite à l’interrogation du SNUipp-FSU au niveau académique et national, il nous a été répondu que les PE T1 et T2 ne seront pas inspectés mais auront un accompagnement renforcé. Une information sera donnée aux IEN, la volonté est de conserver une visite et un accompagnement.

> ISAE : Tous les enseignants en poste en bénéficiant l’ont normalement reçue sur leur traitement d’octobre. Les enseignants exerçant à temps partiel également, au prorata de la quotité effectivement rémunérée. Le versement n’est pas automatique pour les collègues dont la situation administrative n’est pas réglée, la régularisation se fera au coup par coup.

> PEMF : Le DASEN concède que le fait qu’ils ne touchent pas l’ISAE en totalité n’est pas très logique, la question sera reposée. Le SNUipp-FSU rappelle que les PEMF devraient pouvoir bénéficier d’un tiers de décharge pour remplir leurs missions, comme le préconise le texte ministériel, ce qui n’est pas appliqué dans notre département. Le DASEN répond que, pour cause budgétaire, il applique les textes : « Les PEMF peuvent bénéficier… ». Cette question sera rediscutée en vue de l’année scolaire 2017-2018.

> Brigades ASH : Certains collègues ont reçu de nouveaux PV d’affectation. L’administration nous informe qu’il s’agit d’une régularisation afin que l’école de rattachement ne soit pas celle de leur mission principale. L’impact sur les ISSR devrait être positif et les indemnités seront dans ce cas régularisées rétroactivement.

> Contractuels : Les critères utilisés pour leur recrutement sont leur connaissance du système éducatif, leurs compétences pédagogiques et leur positionnement, avec des questions sur des mises en situation. Ils ont ensuite deux jours de formation. A ce jour, il y a une centaine de contractuels recrutés.

> Formation DEPS (psychologue) : La ministre s’est engagée à tout mettre en œuvre pour que la formation ne soit pas arrêtée en cours d’année.

> Demandes de détachements à l’étranger : Cette année, les demandes seront examinées prochainement par une coordination académique qui émettra un avis avant la décision du ministère. A notre demande, les collègues seront informés de cet avis.

 

24 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.