www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 mars 2014

Rythmes scolaires : compte-rendu du CDEN du 11 février

Le mardi 11 février s’est tenu un CDEN avec pour principal ordre du jour l’examen de l’organisation du temps scolaire pour la rentrée 2014 commune par commune. Les projets ayant été soumis au vote, le SNUipp-FSU a voté contre. Vous trouverez ci-dessous un compte-rendu.

La délégation FSU a lu une déclaration préalable que vous trouverez ci-dessous :

PDF - 172 ko
Déclaration CDEN

La point principal à l’ordre du jour de ce CDEN concernait l’examen des différentes organisations proposées par les communes dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Le DASEN a ouvert cette séance en faisant le bilan des remontés. A la date du 11 février, seules 23 communes avaient transmis un projet qui correspondait au cadre du décret. 13 communes restent sans proposition à ce jour : 2 demande d’adaptation du calendrier scolaire (Gennevilliers et Sceaux), 3 en cours de concertation (Clichy, Antony, Malakoff), 4 refus d’appliquer la réforme (Levallois, Puteaux, Boulogne, La Garenne Colombe), 3 sans aucune information à ce jour (Bourg la Reine, Chaville, Marne la Coquette).

Contrairement à ce qu’il avait annoncé lors du dernier CDEN, le DASEN laisse encore 3 mois aux communes pour faire remonter leur projet. Le CDEN du 11 avril examinera les projets parvenus, pour les derniers, un CDEN est prévu en mai.

L’ensemble des organisations du temps scolaire est soumis à un vote consultatif. Depuis le début, le SNUipp-FSU dénonce cette réforme. Il demande toujours sa suspension et la réécriture complète du décret. La délégation FSU (SNUipp-FSU, SNES et SNEP) a donc voté contre.

Nous sommes intervenus pour rappeler au DASEN que si les communes avaient jusqu’en mai pour faire parvenir leur projet cela signifiait que les enseignants allaient participer au mouvement sans connaître les organisations de toutes les communes. Pour le SNUipp-FSU c’est inacceptable. Le DASEN a répondu que les collègues savent qu’ils travailleront tous 9 demi-journée et que c’était suffisant en terme d’information. Cette réponse est tout aussi inacceptable ! Nous reviendrons bien entendu sur cette question lors du groupe de travail sur la circulaire mouvement.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.