www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 novembre 2013

CAPD du 26 novembre : la diffusion des résultats des stages différée

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu de la CAPD, notre déclaration préalable ainsi que les raisons pour lesquelles la diffusion des résultats est retardée de quelques jours.

La CAPD d’examen des candidatures des enseignants aux dispositifs de formation continue s’est tenue mardi 26 novembre. La délégation du SNUipp-FSU92 a lu une déclaration préalable dont vous trouverez le contenu ci-dessous :

PDF - 197.8 ko
déclaration préalable

Réponse du DASEN à notre déclaration préalable :

Le DASEN a tenu à nous rappeler que les animations pédagogiques font partie du dispositif de formation continue au même titre que les stages.

- En ce qui concerne les inscriptions aux animations pédagogiques, le DASEN souligne les problèmes inhérents à la mise en place de la nouvelle plateforme d’inscription. Il s’interroge sur un futur équilibre à trouver entre les besoins institutionnels et les besoins de formation des collègues.

Nous avons dénoncé fortement les procédés de l’administration concernant l’accompagnement des M2 et avons eu un échange assez long avec le DASEN. Ce dernier a répondu en soulignant la notion d’accompagnement, et non d’évaluation, que revêt ce tutorat. L’IENA a précisé que cette note de cadrage avait également pour but de ne pas laisser les tuteurs isolés. De plus, le DASEN justifie ce choix par le nombre restreint de maîtres formateurs dans notre département. Le DASEN a confirmé qu’un enseignant ne voulant pas être tuteur doit faire connaître sa décision à l’IEN qui n’exercera alors aucune pression. Il précise également que les équipes des circonscriptions offriront leur soutien aux collègues tuteurs et qu’une indemnité de tutorat est prévue. (N’hésitez pas à contacter le SNUipp-FSU92 en cas de difficulté sur cette question.) Le DASEN a rappelé que ce dispositif n’existera plus l’an prochain puisqu’il s’agit d’une année transitoire due à l’organisation d’un deuxième concours en 2013. La nouvelle réforme de la formation se mettra en place réellement à la rentrée 2014.

Nous sommes intervenus pour rappeler qu’il est demandé dans la note de cadrage des tuteurs une visite, un rapport et un entretien du contractuel admissible, le tout, sans que du temps institutionnel soit dégagé. Cela est à nos yeux un travail de formateur. Il est inadmissible que les collègues soient tuteurs d’office sans même en être informés et que ce soit à eux de se manifester si ils le refusent. Encore une fois, les collègues n’ont pas été informés correctement par leur administration. Nous avons aussi rappelé que si nous nous trouvions dans cette situation c’était essentiellement à cause de la suppression de la formation professionnelle suite à la réforme de 2010, et que les collègues n’avaient pas à supporter les choix fait par les gouvernements précédents.

Examens des candidatures aux dispositifs de formation continue

420 enseignants se sont portés candidats, 321 enseignants ont été retenus. 89 enseignants n’ont pas été retenus. Les enseignants partant en formation seront remplacés par des contractuels admissibles, ceux de l’ASH par des brigades. Les collègues ayant obtenu l’an dernier « une priorité » pour partir en stage, car lésés, ont tous obtenu leur premier voeu au barème.

Dans sa présentation, l’administration nous a indiqué que 10 collègues n’ont pas obtenu satisfaction du fait du nombre de départs sur la même école, pour ne pas surcharger une école de M2 et risquer d’en déséquilibrer le fonctionnement. Ces 10 collègues avaient pourtant un barème qui aurait pu leur permettre de partir en stage. Nous sommes intervenus et avons obtenu qu’ils puissent bénéficier d’un départ en stage et que des solutions soient trouvées pour que les écoles ne soient pas désorganisées. Etant donné le faible nombre de collègues, nous avons suggéré l’envoi de brigades. Nous avons aussi souligné le fait que cette année aucune brigade n’aura été mobilisée sur la formation continue, alors que jusqu’à ces dernières années il existait plusieurs dizaines de postes de brigades dédiés prioritairement à la formation continue : les brigades de stages. Les décisions définitives de la CAPD seront connues lorsque l’examen de ces situations sera terminé, probablement en fin de semaine. Les syndiqués ayant obtenu un stage recevront un mail.

La formation à distance : Magistère

Nous avons 9h de formation à distance dont 6h sont déjà décomptées (3h de consultations sur les rythmes + 3h de consultation à venir sur les Programmes). Il ne nous reste donc plus que 3h.

Magistère est une plateforme nationale mettant à disposition des enseignants des parcours de formation à distance. Des parcours de formation sont proposés à l’académie qui en choisit certains. Les départements font de même sur les choix académiques. Ces parcours sont ensuite déclinés au niveau des circonscriptions selon leurs besoins. Cette plateforme a pour but de préparer les enseignants à s’auto former par et pour le numérique, l’administration s’est engagé à ce que des lieux de connexion soient accessibles à tous les enseignants. Cette plateforme est déjà accessible aux formateurs et le sera pour l’ensemble des enseignants au début de l’année 2014.

Questions diverses

- Les primes T1 sont en cours de versement, il manquait des PV d’installation.

- Pour le week-end de l’ascension, nous avons interrogé sur le pont de l’ascension, parfois demandé par certains maires après consultation des conseils d’école. Le DASEN veut que les communes du département se conforment au calendrier national, qui ne prévoit pas de pont. Néanmoins, pour cette année, il acceptera les dérogations demandées par les mairies qui le sollicitent. Le SNUipp a rappelé que les décisions du maire doivent être en accord avec les décisions des conseils d’école. Le DASEN a pris acte de cette remarque.

- 15 contractuels ont été embauchés à la rentrée des vacances d’automne. Il y aura très certainement un recrutement supplémentaire pour la rentrée des vacances d ’hiver.

- Concernant les contrôles de supplément familial qu’ont reçu les collègues, il s’agit de contrôles aléatoires organisés par la DDFIP. Nous avons souligné le délai très bref pour rendre le dossier, l’administration acceptera les retardataires. Ne pas hésitez à nous consulter en cas de problème.

- La part variable de la prime ECLAIR est bien versée aux brigades en poste à l’année. Le montant de cette part variable peut changer d’une année sur l’autre en fonction de l’enveloppe budgétaire dont dispose le département.

- A notre demande, une synthèse des consultations sur les Programmes sera rédigée par chaque circonscription en direction des enseignants de la commune.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.