www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD  / Comptes-rendus 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 septembre 2013

Compte rendu CTSD 5 septembre

Ce CTSD avait pour unique ordre du jour les ajustements de carte scolaire

Présentation de la nouvelle équipe par le nouveau DASEN, M. Philippe Wuillamier ; M. Jacky Crépin est devenu DASEN dans la Sarthe, il est remplacé par M. Christophe Mauny, nouveau DASEN adjoint avec Emmanuelle Compagnon.

Ce CTSD avait pour unique point à l’ordre du jour l’ajustement de la carte scolaire. Le SNUipp-FSU92 a lu une déclaration préalable (ci-joint). Le nouveau DASEN a confirmé qu’il avait donné instruction aux circonscriptions de ne pas placer de ZIL dans les écoles à surveiller (ouverture de classe éventuelle après comptage) comme l’avait promis son prédécesseur. Les conditions de rentrée dans ces écoles ont donc été plus difficiles. De plus, les 12 écoles pour lesquelles une ouverture à été prononcée doivent donc changer de structure 3 jours après la rentrée ! M. Wuillamier à promis une plus grand cohérence l’année prochaine !

En attendant, malgré les 97 postes supplémentaires attribués à notre département, nous aurons encore cette année des écoles avec des moyennes inadmissibles. Il s’agit d’une décision historique dans notre département : laisser des écoles maternelles à plus de 31 de moyenne et des écoles élémentaires à plus de 28 élèves par classe. Les représentants du SNUipp-FSU92 sont intervenus pour dénoncer des conditions d’enseignement inadmissibles d’autant plus dans un contexte de création de postes. Concernant l’école maternelle, le DASEN a déclarer que 31 de moyenne en maternelle n’était pas un problème dans certaines communes, que de toutes manières tous les enfants n’allaient pas à l’école l’après-midi et que donc les enseignants pouvaient décloisonner pour alléger les classes chargées. Les élus FSU se sont vivement insurgés contre ces propos !

Le DASEN a aussi décidé de fermer 9 postes : 4 postes classes et 5 postes de BD. Nous avons dénoncé les conséquences que cela pouvait avoir sur les collègues.

Enfin, le DASEN à également fermé un poste d’enseignant supplémentaire, attribué par son prédécesseur dans une école en éducation prioritaire pour le réaffecter éventuellement dans une autre qui répondrait aux critères suivants :
- un volonté collective d’élaboration de projet conforme à la circulaire et validé par l’IEN
- un enseignant de l’école volontaire pour ce poste

Questions diverses

Organisation de l’année des contractuels admissibles

Un remplaçant doit être envoyé dès vendredi pour les collègues remplacés par les contractuels admissibles et dont le jour de décharge ou non travaillé est un vendredi. En novembre, ils prendront la classe en responsabilité pendant une semaine. Les collègues ainsi déchargés de classe resteront sur l’école.

En janvier, les contractuels admissibles remplaceront les collègues qui partent en stage dans le cadre de la formation continue. Ils ne seront donc plus sur leur poste pendant trois semaines. Plusieurs cas de figure :

Le contractuel admissible remplace un collègue à temps partiel : un ZIL ou un BD prendra la classe

Le contractuel admissible remplace un directeur ou un maître formateur, c’est ce dernier qui devra prendre la classe pendant les trois semaines. Ils n’auront donc pas de jour de décharge pendant cette période, « en compensation » de la semaine déchargée en novembre.

La délégation du SNUipp-FSU92 est intervenue pour dire que les écoles concernées allait se retrouver en difficulté et que les directrices et directeurs ne pourraient pas assurer leur fonction dans de telles conditions. Enfin, les trois jours de décharge supplémentaires de novembre ne peuvent en aucun cas compenser les trois semaine sans décharge. Le DASEN a expliqué qu’il n’avait pas le choix et qu’il n’aurait pas les moyens de remplacer tous les directeurs et maîtres formateurs en janvier. Les élus SNUipp-FSU92 ne se satisfont pas de cette réponse et réinterviendront sur cette question.

Enfin, les contractuels admissibles doivent avoir un tuteur. Suite à notre intervention sur cette question, il a été rappelé par le DASEN que cela restait sur la base du volontariat et que ce n’était pas obligatoirement l’enseignant qui l’accueillait qui devait assurer cette mission. Le DASEN a aussi rappelé que les collègues qui acceptaient d’être tuteurs recevraient une prime dont le montant n’a pu nous être confirmé.

EVS : les renouvellements sont en cours et les recrutements vont commencer la semaine prochaine. 222 contrats d’aide à la direction d’école seront renouvellés et 55 nouveaux contrats, d’une durée de deux ans, devraient être signés.

Concernant le dossier de professionnalisation des AVS, suite aux engagements du ministère, la DSDEN est en train de recenser les AVS/AED éligibles à un contrat en CDI en 2014. Il leur sera proposé un CDD en attente que la loi soit promulguée. Sont éligibles à un CDI tous les AVS ayant 6 ans de contrat AED entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2013. N’hésitez pas à contacter la section départementale.

 

25 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.