www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
26 octobre 2012

Direction d’école : ouverture des discussions confirmée

Vincent Peillon confirme l’ouverture de discussions sur la direction d’école.

Abaissement des seuils de décharge, reconnaissance du travail qui pourrait passer par une qualification, aide pérenne au fonctionnement, revalorisation...Le SNUipp a des propositions concrètes à mettre sur la table.

Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé mercredi 24 octobre, l’ouverture au premier trimestre 2013 de discussions sur la direction d’école. Parmi les sujets qui seront abordés, Vincent Peillon a notamment évoqué la multiplicité des tâches qui incombent aux directrices et directeurs d’école. « Il leur faut du temps pour accomplir mieux des missions, sans cesse plus complexes et diverses » a-t-il indiqué. Sans doute pourra-t-il à ce propos consulter les résultats de l’enquête sur la « vérité des prix » du travail enseignant conduite par le SNUipp du 23 au 25 octobre. Ils viennent mettre en lumière « ce double métier qui s’exerce bien au delà du temps de service réglementaire et envahit le temps personnel et familial du plus grand nombre ». Pour le syndicat, la question de l’amélioration des conditions de décharge est donc à l’évidence posée. Le ministre entend aussi mettre au menu des discussions le dossier de l’aide administrative, reconnaissant qu’il y aurait « à apporter des réponses en termes directement quantitatifs ». Pour le SNUipp, il s’agira là d’avancer sérieusement vers la création d’un véritable métier, qualifié et pérenne. Vers une qualification qui soit reconnue ?

Autres pistes de discussions avancée par le locataire de la rue de Grenelle : la formation continue et « peut-être une certification ou une reconnaissance qui pourrait justifier un certain nombre d’évolutions indemnitaires » tout en précisant d’emblée que « les syndicats sont attachés à un statut non hiérarchique du directeur [une] tradition de l’école primaire française. » Enfin, et s’agissant du statut des écoles, il est resté dans l’expectative, admettant que le sujet cristallisait « des oppositions importantes ». Quoi qu’il en soit, le menu annoncé est copieux. Pour le SNUipp, qui demandait depuis longtemps la réouverture du dossier de la direction d’école, l’occasion est enfin là de faire entendre les préoccupations professionnelles des directrices et des directeurs pour qui le statu quo n’est tout simplement plus envisageable.

Lire aussi :
Quel avenir pour la direction et le fonctionnement d’école ?

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.