www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 octobre 2012

Audience intersyndicale du 8 octobre

Le SNUipp-FSU92 était reçu en intersyndicale le lundi 8 octobre par le DASEN sur la question des postes vacants et des problèmes de remplacements.

Les organisations syndicales Educsud92, Fnec FP FO92, SDEN CGT 92, SE-UNSA92, SGEN CFDT92 et SNUipp-FSU92 ont donc été reçues en audience par le DASEN le lundi 8 octobre sur la question du manque d’enseignants dans le département et ses conséquences notamment sur le remplacement.

Après avoir lu une déclaration commune, le DASEN nous a présenté un état des lieux des postes « vacants » dans le département :

− 50 postes dans les RASED

− 60 postes brigades

− 27 postes ZIL

− 31 postes classes

Il manque 118 enseignants pour faire en sorte que tous les postes ZIL et Brigade soient pourvus et que les missions de remplacement puissent être assurées, à cela s’ajoutent bien sûr les postes vacants dans les RASED.

Le DASEN nous donne deux raisons principales à cette situation :

− La formation des PES mobilise plus de 60 brigades, alors qu’il s’attendait à avoir des stagiaires sur poste à 100% en ce début d’année. Les brigades auraient été mobilisées de toutes façons dans l’année. Le DASEN a confirmé qu’après la Toussaint les PES retrouveraient leur poste à plein temps.

− Le nombre de collègues sortis du département dans le cadre des Inéat/Exeat. Le DASEN envisage d’ailleurs d’examiner les demandes d’exeat pour l’Ile de France, considérées comme moins prioritaires, uniquement fin août. Elles serviraient de mesures d’ajustement en personnel. Si cela était effectivement mis en place, la délégation du personnel interviendrait pour dénoncer l’aspect inéquitable et demander le respect du barème comme les années précédentes.

Le DASEN nous a confirmé que l’administration avait procédé au recrutement de 11 Listes Complémentaires (9 arriveront effectivement dans les écoles). Au vu de la situation du département, le DASEN a annoncé le recrutement de 22 contractuels. 12 sont déjà en postes, les autres arriveront dans les écoles dès jeudi. Leur contrat va jusqu’au 5 juillet. Il n’exclut pas le fait d’en recruter d’autres en cours d’année en fonction des besoins. Nous l’avons interrogé sur le suivi de ces personnels. Concernant les Listes Complémentaires ils auront une « formation » différée cette année. Pour les contractuels aucun suivi n’est actuellement prévu.

Nous sommes tous intervenus sur plusieurs points : Concernant les remplaçants : Nous avons dénoncé la manière dont les remplaçants étaient considérés, et avons demandé à ce que ces collègues que l’on déplace au gré des « incendies » soient respectés dans leur fonction. Une première marque de respect serait de les informer correctement sur le remplacement qu’ils doivent effectuer. Le DASEN a annoncé lors de cette audience que les ZIL et Brigade placés sur des postes vacants (congé parental, disponibilité, ouverture de classe après la rentrée...) toucheraient les ISSR. Cette décision ne concerne pas les affectation à l’année. Nous avons acté cette décision en saluant le fait qu’elle allait dans le bon sens et nous avons demandé à ce que tous les remplaçants en soient rapidement informés par écrit.

N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus de précisions sur vos droits à ISSR.

Concernant les contractuels : Nous sommes intervenus pour demander à ce que ces personnels soient payés jusqu’au 31 août, qu’ils bénéficient d’un suivi par des formateurs et qu’ils aient des perspectives d’avenir dans l’Education Nationale en tant qu’enseignants titulaires.

Pour le DASEN, il ne s’agit que d’une crise passagère. Tout devrait aller mieux après la Toussaint avec le retour des brigades. Nous ne partageons pas son analyse puisque ces collègues vont rapidement être placés sur des missions de brigade ou sur des postes vacants. Cela ne réglera en rien la situation que vivent au quotidien les écoles quant au non remplacement des congés « courts » car beaucoup de ZIL sont déjà placés sur des remplacements longs ou sur des postes vacants et les besoins vont aller croissant avec l’entrée dans la période hivernale.

Le SNUipp-FSU92 proposera aux autres organisations syndicales une nouvelle demande d’audience après les vacances d’automne pour faire le point sur le remplacement.

Continuez à nous signaler toutes les situations difficiles liés à cette situation : écoles ou personnel remplaçant.

 

24 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.