www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
28 août 2012

22 000 postes ouverts au concours 2013

Le ministre de l’Education nationale a annoncé l’ouverture de 22000 postes au prochain concours de recrutement des enseignants. Tous les départs à la retraite seront remplacés assure-t-il.

22 000, c’est le nombre de postes qui seront ouverts au prochain concours de recrutement des professeurs pour 2013, près du double comparé au concours 2012. C’est ce qu’a annoncé Vincent Peillon hier, lundi 27 août, lors d’une réception d’accueil des professeurs stagiaires du second degré. Le ministre de l’Education nationale n’a pas encore précisé quelle serait la ventilation entre primaire et secondaire, cette dernière devant être rendue publique mercredi 29 août, mais il a indiqué que ces postes permettraient de remplacer tous les départs à la retraite. Dans un courrier qu’il lui a adressé, le SNUipp en revendique au moins 9 000. Après la création de 1 000 postes dans le primaire et 355 dans le secondaire dès cette rentrée, c’est un nombre assez significatif de créations qui est annoncé, alors que le président de la République s’est engagé à en créer 60 000 dans la mandature.

Inciter à l’inscription au concours

Lors de sa conférence de presse de rentrée la semaine dernière, le SNUipp avait rappelé avoir écrit au ministre le 18 juillet dernier afin qu’ils publie ces chiffres au plus vite. Leur publication « est un élément déterminant le choix des étudiants vers le concours de recrutement » avait-il indiqué, sachant que les épreuves d’admissibilité sont prévues pour les 27 et 28 septembre. Une publication d’autant plus importante que « ce nombre engage les dotations de postes qui figureront dans la loi de programmation pour l’année 2013-2014 ». Lors de la conférence de presse de rentrée du SNUipp jeudi 23 août, le secrétaire général du syndicat avait en outre estimé que si l’Etat entend donner priorité au primaire, « au moins 30 000 des 60 000 nouveaux postes à venir doivent être attribués au primaire ». De son côté, le ministre a par ailleurs annoncé qu’une formation continue serait proposée dans les années qui viennent aux professeurs "sacrifiés" qui n’avaient eu aucune formation du fait de la réforme de la formation mise en place par la droite en 2010, réforme dite de "la mastérisation".

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.