www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 juin 2011

Compte-rendu du groupe de travail carte scolaire 14 juin 2011

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu de ce GT.

En préambule à ce groupe de travail, l’Inspecteur d’Académie a tenu à rappeler qu’il n’était pas favorable à sa tenue car il n’avait pas l’intention d’annoncer des mesures « fermes » avant le CTP de rentrée. Nous avons rappelé les motivations qui nous avaient conduits à demander ce groupe de travail : permettre aux écoles et aux collègues de préparer la rentrée le mieux possible, notamment en connaissant la structure définitive et/ou les collègues nommés sur les écoles avant les vacances d’été.
Nous avons finalement réussi à obtenir 8 ouvertures, la levée de 13 blocages, l’annulation de 2 fermetures. Deux autres écoles ont vu leur ouverture conditionnelle annulée, et une école a subi une fermeture. Ce sont au total 26 écoles qui pourront préparer leur rentrée plus sereinement.
Concernant la scolarisation en maternelle, l’Inspecteur d’Académie s’est engagé à ce que tous les élèves nés en 2008 et avant soient scolarisés dans des classes avec des effectifs maximum de 30 hors éducation prioritaire, et autour de 25 en RAR et RRS.

Concernant les RASED

Malgré notre demande écrite et les promesses qu’il avait faites lors du CTP carte scolaire du 5 avril, l’Inspecteur d’Académie a refusé de revoir la situation des RASED. Pourtant, les représentants des personnels du SNUipp-FSU 92 avaient préparé minutieusement notre intervention avec des documents précis, montrant les déséquilibres créés par ses mesures. Nous avons longuement bataillé, soutenu par l’ensemble de la délégation du personnel, pour obtenir un examen des situations de certains RASED de circonscription qui ne pourront pas fonctionner correctement l’année prochaine (manque de poste Psy, E, ou G, du fait d’une mauvaise répartition à laquelle va s’ajouter des vacances de postes). Mais l’IA n’a rien voulu entendre car il s’est contenté de calculer des moyennes sur l’ensemble du dispositif, sans prendre en compte la spécificité des trois spécialités.

Ignorance, mépris, dissimulation d’un manque de travail de l’administration, ou stratégie pour faire dysfonctionner, en tous cas, en plus de la fermeture de 40 postes, nous aurons à faire avec une gestion catastrophique des moyens restants. Gâchis ou sabotage, à chacun de voir !

 

8 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.