www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 juin 2011

Direction d’école : des mesures d’urgence et l’ouverture de discussions

Au fil des ans, la situation des directrices et des directeurs est devenue intenable. Le SNUipp-FSU vient d’adresser un courrier au ministre

Au fil des ans, la situation des directrices et des directeurs est devenue intenable. Le SNUipp-FSU vient d’adresser un courrier au ministre pour demander l’ouverture de discussions ainsi que des mesures d’urgence pour la rentrée prochaine.

Alors que depuis la rentrée scolaire, nombre de directrices et de directeurs d’école étaient privés de leur aide administrative, le syndicat avait lancé, en février dernier, une carte pétition « Halte à la surcharge » demandant au président de la République de pérenniser la mission d’aide administrative à la direction d’école. Plus de 4 200 directrices et directeurs ont déclaré avoir envoyé cette lettre au chef de l’Etat. Aujourd’hui, la coupe est pleine. A l’évidence, ni les 20 millions d’euros transférés au budget 2011, ni les 16 millions débloqués par Nicolas Sarkozy concernant les contrats aidés ne permettront le retour dans toutes les écoles de l’assistance administrative perdue.

Cette situation nuit au bon fonctionnement de l’école. Elle illustre que l’aide administrative ne peut se satisfaire de contrats précaires tel que le protocole de 2006 sur la direction d’école l’a institué. Le SNUipp-FSU exige que toutes les directrices et tous les directeurs d’école puissent bénéficier d’une aide administrative pérenne et statutaire. Comment comprendre que les écoles n’aient pas les mêmes moyens humains et administratifs que des collèges alors qu’elles scolarisent parfois autant d’élèves ?

Les missions et les tâches des directrices et directeurs doivent être mieux définies, leur engagement au service de l’école et de la réussite des élèves, mieux reconnu et accompagné de moyens spécifiques. Le SNUipp-FSU souhaite construire un mouvement d’ampleur afin de changer la donne. Il s’adresse aux autres organisations syndicales pour lancer une action sur le sujet à la rentrée.

Paris, le 15 juin 2011

La lettre à Luc Chatel à télécharger ci-dessous

PDF - 100 ko
lettre_au_men

 

53 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.