www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD - CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
11 mai 2011

Compte-rendu de la CAPD du 3 mai 2011

A l’ordre du jour : priorités Mardi 3 mai se tenait la CAPD qui avait pour unique ordre du jour l’examen des demandes de priorités pour le mouvement départemental. Les décisions prises lors de cette commission engagent l’affectation d’un grand nombre de collègues et ont donc des conséquences sur leur vie personnelle et familiale. Cette année le nombre de demandes de priorité est en forte augmentation notamment concernant les priorités médicales et bien entendu celles faisant suite aux mesures de carte scolaire.
Conscient de sa responsabilité, la délégation du personnel SNUipp-FSU 92, a, comme à chaque fois, préparé cette CAPD en effectuant les vérifications nécessaires avec les dossiers que les collègues nous avaient transmis. Nos interventions lors de cette commission ont toujours été faites dans un souci d’équité et de transparence. Tout d’abord, nous avons veillé au respect des textes réglementaires qui encadre l’obtention des priorités et la validation des vœux prioritaires (Circulaire départementale du mouvement). Comme chaque année, nous nous sommes opposés au fait que certains collègues obtiennent une priorité sur un poste à la seule raison qu’ils l’occupent cette année à titre provisoire. Excepté, pour des situations exceptionnelles, nous sommes attachés au fait que, pour qu’un poste soit attribué à titre définitif, tous les collègues doivent avoir pu le demander. Mais c’est l’Inspecteur d’Académie qui prend la décision et la responsabilité d’attribuer des priorités exceptionnelles.
Dans le cadre de l’examen des priorités médicales, la délégation du personnel SNUipp-FSU 92 a fait savoir à l’administration qu’elle regrettait l’absence du médecin de prévention lors des commissions paritaires. Il n’est bien entendu pas question pour nous de discuter les biens fondés de son avis médical car nous ne sommes pas médecin et n’en avons pas les compétences ! Cependant pour permettre une meilleure transparence quant aux vœux qui deviennent prioritaires, il est indispensable que les délégués du personnel puissent échanger avec le médecin de prévention pour que ces vœux soient en cohérence avec la raison pour laquelle la priorité a été sollicitée.

 

31 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.