www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
11 septembre 2010

Amendements du gouvernement : annonces trompeuses

Suite à la présentation par le gouvernement de ses amendements sur le projet de loi de réforme des retraites, le SNUipp a publié hier un communiqué s’interrogeant sur l’engagement en trompe l’oeil pris par le chef de l’Etat la veille pour les mères de trois enfants

Après la forte mobilisation du 7 septembre , le président de la République a été contraint de formuler plusieurs amendements aux projet de loi sur les retraites. Ses annonces sont loin de répondre aux exigences portées par les salariés. Elles confirment le report de l’âge d’ouverture des droits et report de l’âge où s’annule la décote. Elle fait toujours porter sur les salariés l’essentiel des contributions, et ne répond pas aux inégalités entre hommes-femmes ou entre les métiers.

L’annonce sur la pénibilité ne prend pas en compte les conditions du métier d’enseignant des écoles (30% des PE partent avec une décote) et celle sur les mères de trois enfants est trompeuse.

En effet le président de la République a annoncé « … nous proposerons que pour tous les agents qui sont à 5 ans de l’âge de la retraite et qui entendaient demander le bénéfice de cette mesure, les conditions de celle-ci demeurent inchangées. ». Or, en l’état, l’amendement ne concerne que les Professeurs des écoles avec 15 ans de service âgées de plus de 52 ans et à trois années de leur départ en retraite.

Il dénonce également un amendement qui supprime la possibilité de valider des services auxiliaires pour les agents non titulaires qui seront titularisés après le 1er janvier 2013 affaiblissement encore le niveau de pensions des polypensionnés.

Il demande à ce que s’ouvre également dans la fonction publique des discussions permettant de prendre en compte l’entrée tardive dans le métier et la pénibilité en fin de carrière.

Le SNUipp appelle les personnels du premier degré à participer massivement aux journées d’action du 15 septembre et à la journée de grève et de manifestation du 23 septembre, à se réunir et à débattre des conditions et des modalités de poursuite des actions."

Paris le 9 septembre 2010

 

10 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.