www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Hauts de Seine

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : ASH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 avril 2010

Rased : groupe de travail ministériel

Compte rendu de la première réunion du groupe de travail ministériel du mardi 6 avril.

Suite aux mobilisations sur les RASED (communiqués, lettres-pétitions, rassemblement du 31 mars devant le ministère), les premières réunions du groupe de travail annoncé par le ministère ont eu lieu cette semaine.

Les organisations syndicales (SNUipp, SE, SGEN, FO) ont participé à une séance le mardi 6 avril, les associations professionnelles et les associations de parents d’élèves ont été reçues en fin de semaine. Au cours de cette séance, un projet de note de service aux inspecteurs d’académie nous a été présenté. Celui-ci s’articule autour de trois points :

• la « stabilisation » du volume d’emplois affectés aux RASED, « à la hauteur des emplois consacrés à ce dispositif en 2009-2010 »

• l’accompagnement des enseignants faisant fonction pour la préparation au CAPA-SH

• l’état des lieux précis concernant le nombre, la nature et l’implantation des postes RASED par un questionnaire à renseigner par les IA.

La discussion a porté essentiellement sur

− la nature des postes pris en compte dans le calcul du volume d’emplois devant être « stabilisés » : le SNUipp a insisté pour que les postes non pourvus cette année soient tous pris en compte, et non uniquement ceux qui sont implantés dans les secteurs dits prioritaires.

− les conditions d’implantation des postes, l’administration privilégiant l’implantation dans les secteurs jugés « prioritaires », voire sur une ou deux écoles : le SNUipp insiste sur l’importance de maintenir des Rased dans le secteur rural et sur le fait que des besoins existent également ailleurs que dans l’éducation prioritaire ; un recensement est nécessaire.

− les conditions d’affectation et d’accès à la préparation au CAPA-SH : le SNUipp a insisté pour que les enseignants non spécialisés puissent obtenir une affectation puis décider ultérieurement de s’engager dans la formation, et pas exclusivement en candidat libre.

La prochaine réunion de ce groupe de travail, lundi 3 mai, sera consacrée à l’élaboration d’une autre enquête, qualitative celle-ci, ainsi qu’aux questions liées à la formation (nombre de départs, modalités).

 

15 visiteurs en ce moment

*Top SNUIPP92 3 bis rue Waldeck Rochet 92000 Nanterre - tél : 01 47 24 16 40 - Fax : 01 47 25 52 49 - FACEBOOK - snu92@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Hauts de Seine, tous droits réservés.